Chlrodécone : comment se faire indemniser?

chlordécone
Réunion des ouvriers
Réunion du 11 octobre 2020 du collectif des ouvriers agricoles empoisonnés par les pesticides. ©Sophie Lonété
Désormais, les ouvriers agricoles qui ont été exposés au chlordécone et aux pesticides, vont pouvoir se faire indemniser. Un an après la loi, le décret d’application a été publié. Quelles sont les démarches à effectuer pour se faire indemniser ?

 
Pour se faire indemniser, les ouvriers agricoles empoisonnés au chlordécone et aux pesticides, doivent d’abord, consulter leur médecin, afin qu’il délivre un certificat médical prouvant que la dégradation de l’état de santé est dû à l’activité professionnelle.

Ensuite, ils doivent déposer un dossier, auprès de leur caisse de sécurité sociale, pour faire reconnaitre leur maladie professionnelle. Si la victime est décédée, ses enfants peuvent effectuer la démarche.
Elle doit être déposée dans un délai de 2 ans, à compter du premier certificat médical, établissant le lien entre la maladie et l’activité professionnelle.Jusqu’au 31 décembre 2021, les demandes pourront être transmises directement au fonds d’indemnisation, quelle que soit la date d’apparition de la maladie et celle du certificat médical. 

Le dispositif concerne non seulement les travailleurs agricoles mais aussi, leurs enfants exposés au chlordécone et aux pesticides, pendant la période de grossesse de leur maman.

Dans ce cas précis, le dossier est envoyé au fonds d’indemnisation.