publicité

Le CHU de Martinique a besoin de soins pour survivre

La mise sous administration provisoire du CHU de Martinique sera effective à compter du 3 janvier prochain. Mais les administrateurs nommés ont des priorités qui ne semblent pas en accord avec celles du personnel de l'établissement hospitalier confronté à un établissement en désuétude.

L'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort de France © Etablissements.hopital.fr
© Etablissements.hopital.fr L'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort de France
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
À compter du 3 janvier prochain, les instances de direction du CHRUM seront placées sous administration provisoire pour une durée de six mois.

Dans un courrier signé respectivement des ministres de la Santé et des outre-mer précisant la mission des administrateurs, il est question de rééquilibrage des finances avant quelconque investissement.
Le procédé ne convient pas aux membres du "collectif CHUM douvan douvan" qui a organisé une conférence de presse mardi 26 décembre à la maison des syndicats à Fort-de-France.

(Re)voir le reportage de Jannick Dulio et Stéphane Petit-Frère : 
chum

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play