Ciguatera : tous les poissons ne sont pas à mettre dans le même filet 

pêche
poisson frais découpé
La chair de poisson peut concentrer les polluants comme le mercure ©Martinique la 1 ère
Après l'alerte d’intoxication à la ciguatera, les pêcheurs ont vu leurs ventes baisser. Le comité des pêches monte au créneau pour dénoncer l'amalgame entre des poissons pêchés par des professionnels et ceux qui ne le sont pas.
L'alerte a été lancée le 14 août dernier. Après avoir été pêché par des plaisanciers, un barracuda infecté avait été cuisiné et dégusté par une vingtaine de personnes. Prises de malaises, certaines d'entre elles avaient été hospitalisées et l'Agence Régionale de Santé de Martinique avait lancé une alerte aux consommateurs.Mais selon les pêcheurs, l'amalgame a été trop vite fait entre ce barracuda pêché par des non-professionnels et tous les autres poissons mis sur le marché. Le comité des pêches s'alarme car les ventes de poissons ont chuté brutalement depuis cette annonce d’intoxication.

(Re)voir le reportage de Patrick Guitteaud et d'André Quion-Quion.
 
Après l'alerte à la ciguatera, la vente des poissons a chuté mais tous ne sont pas touchés par cette toxine ©martinique
Les Outre-mer en continu
Accéder au live