La colonne du Parquet, symbole de l'époque coloniale, démontée au Prêcheur

histoire
Retrait de l'hommage à Duparquet
Retrait de la colonne érigé en 1875 en l'honneur de Du Parquet du bourg du Prêcheur. ©Fabienne Léonce
La colonne érigée en l'honneur de du Parquet, premier gouverneur de la Martinique à l'époque coloniale, vient d'être démontée. Une décision proposée par le maire du Prêcheur, Marcelin Nadeau et adoptée par le conseil municipal, hier soir (mercredi 5 août 2020).
C'est un symbole fort dans la commune du Prêcheur. La statue de Jacques du Parquet, gouverneur de la Martinique à l'époque coloniale vient d'être démontée. Une décision proposée par le maire du Prêcheur, Marcelin Nadeau et adoptée par le conseil municipal, hier soir (mercredi 5 août 2020) à l'unanimité.

 Massacre d'une partie des Caraïbes 


À l'époque coloniale, Jacques du Parquet, gouverneur de la Martinique, est chargé de lutter contre les invasions Kalinas et Espagnols.

En 1657, un accord de paix est signée entre Kalinas et Colons. L'accord prévoit qu'une partie de la Martinique doit être réservée aux Indiens. Peu de temps après, Duparquet meurt, la guerre éclate alors entre Kalinas et Colons, et aboutit au massacre d'une partie des Caraïbes, raconte l'historienne Stéphanie Belerose, interrogée par Claude Gratien.

Stéphanie Bellerose

C'est cette histoire douloureuse "qui n'a plus sa place dans l'espace public", estiment les élus du Prêcheur.

La statue de du Parquet sera ensuite stockée dans un entrepôt. Une action prélude à un débat prévu en 2021 sur la place des statues coloniales dans l'espace public.  
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live