publicité

La commune des Trois-Îlets souhaite le soutien de l'État dans ses projets

Le préfet de Martinique, Franck Robine, était en visite guidée sur le terrain aux Trois-Îlets ce samedi matin (20 janvier). La ville lui a présenté tous les projets pour lesquelles elle souhaite le support de l'État, qu'il soit financier ou non.

Le chantier de l'ex hôtel Kalenda n'est toujours pas lancé. © C.C.
© C.C. Le chantier de l'ex hôtel Kalenda n'est toujours pas lancé.
  • Delphine Bez - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le
La commune des Trois-Îlets défend différents gros projets. Il y a tout d'abord la reconstruction de son hôpital très vétuste à l'Anse Vatable. Situé près de l'EHPAD, cet édifice permettrait de doubler également ses capacités. Reste encore à obtenir l'accord de L'ARS.

L'hôpital, la marina, l'hôtel...


Il y a également la Marina, dont la ville est devenue gestionnaire en 2017. Près de 200 000 euros de travaux sont prévus sur ce site d'une centaine d'emplacements qui n'a pas été rénové depuis un quart de siècle. Des fonds d'État et Européens seront certainement sollicités pour remettre aux normes pontons, et bornes d'eau et d'électricité.

Autre chantier de grande ampleur qui débutera peut-être dès cette année, la reconstruction d'un complexe hôtelier à la place de l'ancien Kalenda.
Ce projet qui tarde à démarrer, la démolition avait commencé fin février 2016, devrait être une véritable bouffée d'air pour l'économie de la commune, et même au-delà.

(Re)voir le reportage avec des images de Marc Balssa :
Trois-Ilets : le point sur le projet Kalenda

 

Sur le même thème

  • économie

    Les "Lahars" une véritable richesse économique

    La commune du Prêcheur est toujours menacée par les coulées de boue volcanique. Ce phénomène naturel très inquiétant pour la population est une véritable richesse pour certaines entreprises. Ces débris volcaniques sont en fait de la pouzzolane, l’une des matières premières utilisées dans le ciment

  • économie

    Top départ pour six semaines de soldes

    Les soldes ont débuté en Martinique, comme en France, le mercredi 10 janvier et dureront jusqu'au 20 février 2018. La période des soldes est mal choisie selon les commerçants, après les fêtes de fin d’année, et au moment où les porte-monnaie ne sont pas trop garnis.

  • économie

    De faux billets de 50 et 100 euros circulent en Martinique

    Attention aux arnaques et vérifiez vos billets ! Ces derniers jours, deux tentatives d’émissions de faux billets de 50 et 100 euros ont été relevées dans des commerces par les gendarmes de Schoelcher. Des enquêtes sont en cours.

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play