publicité

La concurrence s'étoffe avec l'arrivée d'une nouvelle compagnie maritime

La société Val'Ferry déjà présente dans l'archipel de Guadeloupe, s'attaque à la grande région avec des dessertes de et vers la Martinique et la Dominique. Un nouvel acteur qui devrait bousculer le secteur jusque-là dominé par l'Express des îles, en situation de monopole.

Le bateau de la compagnie Val'Ferry. © Facebook Val'Ferry
© Facebook Val'Ferry Le bateau de la compagnie Val'Ferry.
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
Situés aux abords de plusieurs zones commerciales de l'île, des panneaux 4x3 affichent l'arrivée d'un petit nouveau dans la desserte maritime entre la Martinique, la Guadeloupe et la Dominique. 


"Val'Ferry" est le nom de cette compagnie, qui en fin de compte n'est pas nouvelle. Elle opère déjà en Guadeloupe. Depuis plusieurs années, elle assure la desserte vers les Saintes au départ de Trois-Rivières (Guadeloupe) et vers Marie-Galante au départ de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).



S'attaquer "aux grands"




La petite entreprise qui compte quelques dizaines de salariés est dirigée par l'armateur Claude Vala. Malgré nos tentatives, le gérant de l'entreprise Val'Ferry n'a pas (encore), répondu à notre demande d'entretien.

Avec son slogan "la liberté dans toute la Caraïbe", la compagnie voit grand. Équipé d'un bateau de 450 places assises intérieures, 50 places extérieures et pouvant transporter une vingtaine de voiture, elle devrait assurer des rotations de et vers la Martinique (Fort-de-France) et la Dominique (Portsmouth) à partir de fin juin voir début juillet. 
Par la suite, elle envisage des liaisons directes entre la Martinique et Marie-Galante.



Aucune information sur les prix pour l'instant




Seule société sur le transport maritime depuis plusieurs années maintenant, l'Express des Îles qui fête ses 31 ans d'existence, se contente d'observer pour l'instant. "Nous ne sous-estimons jamais un concurrent. On regarde toujours avec attention. On va regarder avec beaucoup de vigilance puisque le marché n'est pas facile. Pour l'instant on ne sait pas ce qu'ils vont faire. On ne connaît pas leurs horaires, leurs tarifs, leurs produits, on ne sait rien", précise Roland Bellemare, directeur général de l'Express des îles.

Le bateau reste la principale alternative de et vers la Dominique au départ de la Guadeloupe ou la Martinique. Entre les deux "îles soeurs", une offre aérienne étoffée est proposée.
Mais depuis quelques mois, les tarifs sont de moins en moins attractifs. Ce nouveau venu pourrait peut-être créer une véritable concurrence. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play