Confinement total de la Martinique à partir du 10 août pour freiner l'épidémie de Covid-19

coronavirus
Stanislas Cazelles
Le point presse du préfet de Martinique Stanislas Cazelles (lundi 9 août 2021). ©Patrick Guitteaud
Stanislas Cazelles le préfet de la Martinique, place la Martinique au stade 1 du confinement à partir du mardi 10 août 2021 au regard de la dramatique situation sanitaire que connaît l'ile frappée par la 4e vague de covid-19.

Après des concertations avec les professionnels de santé et les élus du territoire qui se sont déroulées durant ces derniers jours et dans le cadre de la clause de revoyure, le préfet annonce que la Martinique entre dans une nouvelle phase de confinement compte tenu de la gravité de la situation. 563 nouveaux cas et 11 décès ont été enregistrés en 48 heures (bilan du week-end).

Durant cette seconde phase, les restrictions seront plus fortes pour parvenir enfin à faire reculer l'épidémie en Martinique. Les résidents du territoire sont invités à rester chez eux pendant les trois semaines qui viennent en particulier les plus vulnérables.

 Les commerces seront fermés sauf les commerces alimentaires, les rayons alimentaires des grandes surfaces, les pharmacies et l'ensemble des magasins dans lesquels des achats urgents peuvent être nécessaires: informatique, téléphonie, réparation automobile. 

 

Nous ouvrirons les magasins utiles pour la rentrée scolaire, le moment venu.

 

Les entreprises et administrations sont aussi invitées à participer à cet effort de confinement et organiser le service de façon à ce qu'un maximum de collaborateurs puisse travailler en télétravail.  

 

Les activités non-essentiels à la vie quotidienne pourront être interrompus sous le contrôle des chefs de service.

Stanislas Cazelles préfet de la Martinique

 

S'agissant du tourisme, le représentant de l'État invite tous les touristes à quitter le territoire. 

 Les hôtels seront  fermés sauf pour les besoins d'accueil des professionnels et des personnes qui résident sur le  territoire. Il en sera de même des locations saisonnières.

 

Les lieux de loisirs et de culture sont fermés.

 

Les plages  ne seront  plus accessibles au public.

 

Les déplacements des bateaux à la sortie des marinas ne seront plus possibles.

 

S'agissant de la vie quotidienne, la zone de libre circulation sera réduite à 1 km autour du domicile sans justificatif comme en mars et en avril 2020 à l'occasion du premier confinement.

 

Une attestation sera obligatoire pour se déplacer , pour aller faire ses courses, un rendez-vous médical, un déplacement vers un centre de vaccination ou pour aller dans un lieu de culte.

Stanislas Cazelles

 

L'hôpital en Martinique est au bord de l'axphysie. Le virus continue de circuler sur l'ensemble du territoire. 120 à 150 soignants seront dans les prochaines heures en Martinique pour renforcer les équipes du CHUM. 

Au cours de cette conférence de presse, Jérome Viguier, le directeur de l'Agence Régionale de Santé, a fait le point de la situation. 

 

Jérome Viguier
Jérome Viguier, directeur de l'Agence régionale de santé en Martinique. ©Martinique la 1ère

 

 

Environ 15 personnes sont hospitalisées chaque jour, l'équivalent d'une unité hospitalisation de médecine chaque jour. Le taux d'incidence est actuellement de 1 162 cas pour 100 000 habitants. Il était de 708 en semaine 31 (du 2 au 8 août 2021).

 

Le variant Delta représente maintenant 40% des contaminations. En quatre semaines 350 personnes ont été hospitalisées.

 

Nous avons plus de  4 171 cas chaque semaine, 35 personnes sont décédées au cours des 7 derniers jours. Nous déplorons 178 décès liés au Covid depuis le début de l'épidémie dont 78 pour la 4e vague. 40% des cas concernent le variant Delta. 

 

59131 personnes ont un schéma vaccinal complet (1ere et 2e doses), soit 18,24% de la population des + de 12 ans.

Jérome Viguier directeur de l'ARS