Confinement : tour cycliste, tour en yoles et autres compétitions sportives incertaines en Martinique

agenda sport
Sports
Des sportifs en plein effort (image d'illustration) ©pixabay-Martinique1ere
Les restrictions liées à la crise sanitaire sont en train de bouleverser tous les calendriers sportifs. Parmi les compétitions menacées d'annulation ou de report, il y a le tour cycliste, le tour en yoles rondes et bien d’autres disciplines à l’arrêt en ce moment.
Confinement oblige, le calendrier des manifestations sportives de la saison en cours est forcément contrarié, et quelle que soit la discipline, les entraînements sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Cette mesure restrictive qui vient d’entrer dans sa 4e semaine, pourrait être prolongée à nouveau pour faire barrage encore à la propagation du coronavirus, explique le gouvernement. Le Premier ministre ne laisse guère planer le doute à ce propos, lors d’une intervention à l’assemblée nationale, mardi 7 avril 2020.

Aujourd'hui, c'est l'heure du confinement. Et l'heure du confinement va durer (…). C'est indispensable si nous ne voulons pas nous retrouver dans une situation qui serait pire encore. (Édouard Philippe, Premier ministre).

Une année blanche pour les compétiteurs ?


C’est dans ce contexte que les présidents de clubs et associations sportives s’interrogent sur le maintien ou pas des grands rendez-vous du calendrier 2019 - 2020.

Football :
En ce qui concerne les compétitions fédérales, "les décisions qui seront prises dans l’hexagone par la fédération, seront appliquées en Martinique" précise le président de la ligue, Samuel Péreau. Pour les compétitions locales, tout dépendra de la prorogation ou pas de la période du confinement.

Plus le confinement sera long, moins il sera probable que les compétitions reprennent.(…)
Il faudra au minimum 15 jours de "re-préparation" pour éviter les accidents chez les sportifs, mais pour l’heure, on est dans l’attente. Et le calendrier sera forcément décalé si reprise il y a…voire adapté en fonction des dates.
 
Et puis il y a les compétitions internationales. Pour l’instant, La concacaf a tout suspendu. Les compétitions pourraient même être déplacées en fin d’année (…).
Des visio-conférences sont prévues avec les différents clubs locaux à compter de la fin de semaine.  

(Samuel Péreau, président de la ligue de football de Martinique). 

ballon football
©D.R
Cyclisme :
"Aucune décision n’est arrêtée pour l’instant" nous dit le président du comité régional. Une réunion en visio-conférence est prévue en fin de semaine avec le comité fédéral.

Si les choses évoluent favorablement, il faut compter début juin pour la reprise de la saison cycliste et bien sûr le tour prévu du 4 au 12 juillet. L’autre possibilité consisterait à repousser l’épreuve avec un départ le samedi 11 juillet, mais ce ne sont que des hypothèses pour l’heure.
La prochaine réunion avec notre fédération devrait fixer une date limite quant au maintien ou non du calendrier, mais je pense qu’on va se donner fin avril.

Pour le moment le tour est maintenu

En tous cas pour le moment, le tour est maintenu. En attendant, je fais le tour des villes-étapes où les maires ont été réélus, par contre j’ai un souci avec les partenaires privés, par rapport à la situation du moment. Je n’aurai peut-être pas toutes les équipes invitées, les entreprises risquent d’être en difficulté, mais je garde tout de même espoir, sous toute réserve.

(Alfred Defontis, président du comité de cyclisme de Martinique).

Cyclisme : peloton au tour de Martinique
Le peloton sur un tour de Martinique. ©JCS
Yoles rondes :
"Gros point d’interrogation" nous dit d’emblée Alain Richard, le président de la fédération des yoles rondes de Martinique. Les grandes décisions devraient être prises à compter de la fin du mois d’avril, pour le tour 2020 (prévu du 25 juillet au 2 août).
Il y a deux rendez-vous : la fin de saison dans le cadre du championnat et le tour. "Plusieurs questions se posent au conseil d’administration sur les modalités de déconfinement le moment venu, par rapport au calendrier" nous confie Alain Richard.

Il y a un gros point d’interrogation sur la fin de saison et sur le tour lui-même.
Si on déconfine assez tôt, on va repenser notre fin de saison et le tour pourra se dérouler, mais dans quelle condition pour les rassemblements, on n’en sait rien. Tout dépend du calendrier de confinement et des conditions de déconfinement par la suite. Si oui : comment on fait ? et sinon, eh bien ce sera non et puis c’est tout.
Mais pour le président que je suis, la priorité c’est la protection de la population et des coursiers contre ce virus.   

(Alain Richard, président de la fédération des yoles rondes de Martinique).    

Yoles
Des coursiers sur des "bois dressés". ©Raphaël Bastide
Autres disciplines

De son côté, le CTOSMA (Comité Territorial Olympique et Sportif de Martinique) est tributaire lui aussi des décisions gouvernementales par rapport au confinement en cours.

À la date d’aujourd’hui, tout ce qui était prévu d’ici à juin a été annulé ou reporté, toutes disciplines confondues, hand, basket...
Concernant le sport automobile, annulation également. La première compétition de la prochaine saison est prévue en septembre 2020 avec l’ASA-Tropic. L’assemblée  générale CTOSMA qui devait se tenir en mars est reportée elle aussi, d'ici au 1er novembre 2020. Report aussi des jeux des îles au mois d’octobre prochain (…).

Cependant, j’ai demandé aux présidents de clubs et de comités de me faire remonter leurs difficultés du moment. J’ai aussi rendez-vous par visio-conférence en fin de semaine, avec le président du conseil exécutif de la CTM, Alfred Marie-Jeanne, qui souhaite que nous fassions le point sur la situation des différents clubs de l’île.

(Clément Marie, président Comité Territorial Olympique et Sportif de Martinique).

Terrain de basket-ball
©kengzz
En attendant un retour à des activités normales, les fédérations sportives pensent aussi à leurs pratiquants qui ne peuvent plus exercer leurs disciplines à l’extérieur en cette période exceptionnelle de confinement, en leur proposant des solutions numériques dédiées.

Pour en savoir plus, consultez le site sports.gouv.fr