Le conflit est terminé au collège de Perrinon à Fort-de-France

éducation
Collège Pérrinon (fin de la mobilisation)
Les parents d'élèves se sont mobilisés durant quatre jours devant l'établissement ©Martinique 1ère
Fin de la mobilisation au collège François Auguste Perrinon à Cluny (Fort-de-France). Parents d’élèves et enseignants ont obtenu à l’issue d’une rencontre avec la rectrice d’académie, le maintien de la classe de 3e qui devait être supprimée à la rentrée prochaine.

Après quatre jours de blocage de l'établissement, puis une rencontre de près de trois heures à huis clos ce jeudi matin (27 avril) avec la rectrice d'académie, les parents d'élèves et le personnel éducatif ont obtenu gain de cause. Après une première suppression de classe de 3e la rentrée dernière, la question des effectifs étaient au coeur des préoccupations puisque l'établissement compte également dans ses effectifs, des élèves ayant besoin d'attentions particulières. 

Pas plus de 28 par classe

À l'issue de la rencontre, la limite de vingt-huit élèves par classe a été validée par les parents, les enseignants et la rectrice. Le collectif a immédiatement levé le barrage en début d'après-midi (jeudi 27 avril) et la chef d'établissement a annoncé la reprise des cours dès demain (vendredi 28 avril 2017) aux horaires habituels.

Voir le reportage avec des images de Patrice Chateau-Degat : 
fin de la mobilisation de parents et enseignants du collège Perrinon


Les Outre-mer en continu
Accéder au live