Conflit SMTVD en Martinique : vers une médiation entre les deux parties… mais statu quo pour les poubelles

environnement
Table négociations USAM / SMTVD
Quelques membres du syndicat USAM à la table des négociations, en l'absence des administrateurs du SMTVD (juillet 2021). ©HD
Après plus de 3 semaines de bras de fer entre l'USAM et la direction du SMTVD, une médiation à la demande du président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique (Serge Letchimy) pourrait déverrouiller les discussions. Mais le ramassage des ordures reste problématique.

La grève qui affecte le Syndicat Martiniquais de Traitement et de Valorisation des Déchets est au point mort depuis le 15 juillet 2021, date de début du conflit.

Face au dialogue de sourd entre le SMTVD et les agents de l’Union Syndicale Autonome de Martinique qui réclament le respect d’un protocole datant du 27 octobre 2020 pour des moyens humains et matériels supplémentaires, Serge Letchimy est monté au créneau.

Dans un courrier adressé aux deux parties, le président du Conseil Exécutif de la CTM, a demandé officiellement la mise en place d’une médiation "dans les plus brefs délais". L’ex député du centre a également mis l’accent sur les conséquences sanitaires de cette grève.

Les habitants sont en colère

 

L'accumulation des poubelles sur la voie publique restent en effet problématique dans la plupart des communes de Martinique, ce qui suscite la colère des habitants. C'est le cas au Macouba où réside le président du SMTVD, Sainte-Rose Cakin, qui ne s’est pas manifesté depuis plusieurs jours selon le syndicat.

Écoutez ces quelques réactions captées sur place par Manuel Larade dans les rues du bourg.

Réactions de quelques riverains du Macouba, confrontés eux aussi à l'accumulation des ordures.

Selon nos informations, les deux protagonistes du conflit auraient accepté le principe de la médiation. Reste à mettre en place les conditions de celle-ci.

La médiation est un processus par lequel, l’intervention d’un tiers lors d’un différents, facilite la circulation d’informations et permet d’éclaircir ou de rétablir des relations, afin de faire émerger une solution.

 

Ce tiers neutre, indépendant et impartial est appelé médiateur.

(solidarites.sante.gouv.fr)