Connaissez-vous l’histoire de la chapelle "la Calida", fermée pour pratiques magico-religieuses ?

patrimoine
Fondok : la chapelle "La Calida" aux Trois-Ilets. ©Stéphane Petit-Frère
La rubrique Fondok vous fait découvrir ou redécouvrir la chapelle "la Calida" aux Trois-Îlets. Édifiée en 1935, elle a été fermée au public par l’église catholique pour mettre fin à des pratiques magico-religieuses.

À l’origine de la chapelle "la Calida", il y a une pacotilleuse martiniquaise appelée Victoire Relini, surnommée Ruffina. Elle voyageait souvent au Panama et à Cuba.

Elle aurait demandé des grâces dans l’église de la vierge de la Caridad Del Cobre à Santiago de Cuba. Ayant obtenu ce qu'elle avait demandé, elle rentra avec une vierge et fit construire une chapelle à côté de sa maison située au quartier la ferme aux Trois-Îlets.

La chapelle la Calida, édifiée en 1935, a été fermée au public depuis des années par l’église pour mettre fin à des pratiques magico-religieuses.

Pour cette visite exclusive, nous sommes  accompagnés de l’historien Serge Pain.