martinique
info locale

Connecté oui, mais pas à n’importe quel prix !

technologies
ordinateur et smartphone
Connecté sur l'ordinateur ou le smartphone. ©Pixabay
Dans un monde de plus en plus connecté avec les smartphones ou internet, il est important de bien vérifier les contrats qui sont proposés. Les opérateurs rivalisent d’imagination et même si le critère prix reste le plus attrayant, les prestations de services proposées ne sont pas à négliger.
Les litiges entre clients et opérateurs de téléphonie et d'internet sont fréquents. En effet, certaines subtilités liées aux contrats, certaines clauses et prestations doivent être respectées.

En cas de désaccord, il est possible d'interférer


Par exemple, le fournisseur s’est engagé à activer la box dans un certain délai, qui généralement s’établit sous une quinzaine de jours. S’il n’est pas respecté, il est vivement conseillé de prendre l’attache du fournisseur et de lui transmettre une lettre recommandée avec accusé de réception mettant en demeure le prestataire de fournir le service exigé. Si rien ne bouge, le client a alors le droit de résilier le contrat.



Si le client subit de fréquentes coupures de connexion internet ou de téléphone, là encore, l'opérateur est tenu de fournir des explications. Il se doit de respecter le niveau de service promis. Le client doit exiger une compensation financière pour la période pendant laquelle il n’a pu profiter des services. En cas de réponse de la part du fournisseur, la résiliation du contrat s’impose. 



Notons par ailleurs que l’opérateur ne peut en aucun cas modifier les conditions du contrat sans le consentement du client. Il doit l'en informer par courrier ou courriel au minimum un mois avant et recevoir son accord. 



Enfin il n'y a aucune obligation pour le client, de régler ses factures par prélèvement automatique. Le prestataire doit laisser le choix entre le prélèvement automatique ou le chèque. En cas de prélèvement automatique, il est préférable de le faire sur le compte plutôt que sur la carte bancaire. Il est en effet plus difficile de révoquer ce dernier choix. 
Publicité