"Continuer et amplifier la coopération avec la CGTM " (Philippe Martinez)

emploi
Philippe Martinez en Martinique
De gauche à droite Philippe Martinez (CGT France); Gabriel Jean-Marie (CGTM) ; Ghyslaine Joachim-Arnaud (CGTM) ©Maurice Violton
Dans le cadre du 80e anniversaire de la CGTM, Philippe Martinez le secrétaire général de la CGT-France est en Martinique du 25 au 28 octobre. Entre visites et rencontres sur le terrain, il a animé une conférence hier soir (mardi 25 octobre) à la Mutualité à Fort-de-France.
Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT est en Martinique du 25 au 28 octobre pour les festivités du 80e anniversaire de la CGTM (confédération générale du  travail de Martinique). Entre visites et rencontres sur le terrain, il a animé une conférence hier soir (mardi 25 octobre) à la Mutualité de Fort-de-France. Le patron de la CGT est revenu sur les dossiers d'actualité, la lutte syndicale, le capitalisme..  et sur une des propositions de son syndicat pour le débat présidentiel : la loi travail et les 32 heures. 


Une convention de coopération

La CGTM a maintenant une convention de coopération fixant ses rapports avec la CGT-France.  Nos régions sont réunis sous la dénomination CPOM (Confédération des pays d'Outre-mer). À l'exemple de la Martinique, cette affiliation est basée sur le strict respect de l'indépendance politique et organisationnelle du syndicat. Philippe Martinez, le patron de la CGT souhaite" continuer et amplifier la collaboration entre son organisme et la CGTM".

La création de la CGTM remonte à 1936 (Re)voir le reportage d'Irène Emonidès 
80 ans de syndicalisme
Philippe Martinez était ce mercredi 26 octobre l'invité de "Saw Ka di "sur Martinique 1ère radio. Le secrétaire général de la CGT a fait un tour d'horizon des dossiers du moment au micro de Maurice Violton.
Ecoutez l'intégralité de l'émission Saw Ka di du 26 octobre avec Philippe Martinez de la CGT 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live