martinique
info locale

Coronavirus : comment parler à votre enfant du covid-19 ?

santé
enfants
©Pixabay
Comment parler à votre enfant de la maladie du coronavirus 2019 (COVID-19). Ne pas hésiter à en parler oui mais ... comment ? et vous quelles sont vos recettes pour en parler à vos enfants ? Partagez les avec nous.
Face à la propagation du virus Covid-19, les parents se demandent comment ils doivent aborder la discussion avec leur progéniture. Comment parler du coronavirus Covid-19 aux enfants ? Répondre à leurs angoisses, les aider à gérer leur stress ? 
 

Une conversation ouverte et rassurante


Si dans la grande majorité des cas l'explication doit être donnée aux enfants pour les aider à comprendre et à gérer la situation, c'est la méthode qui pose problème. La conversation doit ouverte et rassurante avec eux. 
Contentez-vous de lui rappeler les bonnes pratiques d’hygiène à chaque fois que vous en avez l’occasion sans pour autant l’effrayer.

Pour l'Unicef (Fonds des Nations Unies pour l'enfance) il ne faut pas hésiter "à parler du coronavirus avec votre enfant".

L'agence de l'ONU pour l'enfance s'appuie sur son expérience des différentes épidémies qui ont touché la planète pour partager quelques recommandations aux parents. Le premier de ces conseils est de :

"Commencer par écouter votre enfant en lui montrant que vous vous souciez de ses préoccupations. Soutenez votre enfant, préparez-vous à ce qu’il soit triste et frustré à cause des événements qu’il va manquer et dites-lui que c’est normal. ».

- UNICEF . Mars 2020.

 

Des vidéos et jeux à regarder en famille


Vos enfants sont tout-petits ? Faites appel à Robert le robot, qui explique ce qu'est le coronavirus et ce qu'il faut faire pour s'en protéger... La psychologue colombienne Manuela Molina Cruz, écrit à destination des tout petits "Allô je suis un virus".

Afin de donner de bonnes informations accessibles aux enfants, l'équipe du P'tit libé a mis à disposition en accès libre un numéro spécial "Les dernières nouvelles sur le coronavirus" sur son site, pour les 7 à 12 ans.De leur côté, les sapeurs-pompiers de Martinique lancent un concours de dessin pour les enfants. 

Répétez lui comment se protéger 


Vous pouvez aussi lui montrer comment se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude lorsqu’il tousse ou éternue, lui expliquer qu’il est préférable de ne pas trop s’approcher des personnes qui présentent de tels symptômes et lui demander de vous prévenir s’il sent qu’il commence à avoir de la fièvre, à tousser ou à avoir des difficultés à respirer.
 

La bienveillance pour philosophie 


Il est également recommandé de parler à son enfant des efforts déployés par des agents de santé, des scientifiques et des jeunes, entre autres, pour enrayer l’épidémie et protéger la communauté. Le fait de savoir qu’il y a des personnes serviables qui agissent pour lutter contre la maladie pourra le rassurer.

Enfin quelques Questions-réponses de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) peuvent aussi vous aider à mieux expliquer le coronavirus à vos enfants et adolescents.
A faire et à ne pas faire lorsque vous parlez du coronavirus aux enfants
Voici quelques exemples de ce qu’il faut ou ne faut pas faire lorsque vous parlez du coronavirus avec vos enfants, votre famille et vos amis :
À FAIRE : parler de la nouvelle maladie à coronavirus (COVID-19).

À NE PAS FAIRE : associer des lieux ou des groupes ethniques à la maladie. Souvenez-vous que les virus n’infectent pas des personnes issues de populations, d’ethnies ou d’origines raciales particulières.

À FAIRE : parler de « personnes qui ont contracté la COVID-19 », de « personnes qui sont soignées contre la COVID-19 », de « personnes qui guérissent de la COVID-19 » ou de « personnes qui sont mortes après avoir contracté la COVID-19 ».

À NE PAS FAIRE : faire référence aux personnes qui ont contracté la maladie comme des « cas de COVID-19 » ou des « victimes ».

À FAIRE : parler de personnes qui « attrapent » ou « contractent » la COVID-19. 

À NE PAS FAIRE : parler de personnes qui « transmettent la COVID-19 », « infectent les autres » ou « propagent le virus » – cela impliquerait que la transmission est intentionnelle et que ces personnes sont à blâmer.

À FAIRE : parler avec exactitude des risques liés à la COVID-19, en s’appuyant sur des données scientifiques et sur les derniers conseils officiels en matière de santé.

À NE PAS FAIRE : répéter ou faire circuler des rumeurs non confirmées et employer des termes hyperboliques visant à semer la panique, tels que « fléau », « apocalypse », etc.

À FAIRE : adopter un langage positif et souligner l’importance de prendre des mesures de prévention efficaces, notamment en suivant nos conseils sur le lavage des mains. Pour la plupart des gens, il s'agit d'une maladie dont ils peuvent guérir. Il existe des mesures simples que nous pouvons tous prendre pour nous protéger, protéger nos proches et protéger les plus vulnérables.Comment se laver les mains correctement ?
1re étape : Mouillez-vous les mains à l’eau courante.
2e étape : Appliquez suffisamment de savon pour recouvrir vos mains mouillées.
3e étape : Frottez toute la surface de vos mains, sans oublier le dos des mains et les espaces entre les doigts et sous les ongles, pendant au moins 20 secondes.
4e étape : Rincez-vous soigneusement les mains à l’eau courante.
5e étape : Séchez-vous les mains avec un linge propre ou avec une serviette à usage unique.
Lavez-vous les mains fréquemment, en particulier avant de manger, après avoir mouché votre nez, toussé ou éternué et être allé aux toilettes. 
Si vous n’avez pas d’eau ni de savon, utilisez une solution hydroalcoolique contenant au moins 60 % d’alcool. Lavez-vous toujours les mains avec de l’eau et du savon si vos mains sont visiblement sales.