Huit détenus positifs au Covid-19 au centre pénitentiaire de Ducos en Martinique

coronavirus
Prison Ducos
©Martiniquela1ère
Inquiétude à la maison d’arrêt de Ducos, où l’on a recensé entre le 18 et le 24 octobre, 8 cas positifs parmi les détenus. 11 agents avaient déjà été contrôlés positifs il y a quelques jours, une situation qui inquiète les syndicats.
19 personnes sont désormais touchées par le coronavirus au centre pénitentiaire de Ducos. En début de semaine, 11 agents avaient déjà été testés positifs, auxquels s’ajoutent 8 nouveaux cas chez les détenus.
 

"Situation inquiétante" pour le syndicat FO


Ces chiffres en augmentation inquiètent le syndicat Force Ouvrière pénitentiaire. Son représentant, Patrick Louvounou, redoute la seconde vague annoncée de l’épidémie.
 

La prison de Ducos n’échappe pas à cette crise. Depuis plus de 15 jours, les cas positifs se succèdent et cela va sûrement continuer au regard des cas contacts, ce qui nous inquiète (…).

C’est pour cela que nous réclamons deux types de mesures, à savoir des zones de confinement localisées (…) et la limitation des accès entre l’extérieur et l’intérieur de la prison (…).
S’il faut prendre ces mesures plus radicales, il faut le faire (…) pour éviter l’extension de cette maladie.

"Protéger la population pénale et les familles"

Si nous pouvions reconfiner cet établissement, c’est à dire rendre étanche les entrées et les sorties, comme les permissions, l’accès aux parloirs, etc... durant quelques temps, 5, 8 ou 15 jours pour tenter de juguler le nombre de cas de Covid-19, ce serait une bonne chose, parce-qu’il s’agit de protéger la population pénale et les familles. 

Donc nous appelons notre direction à reconsidérer les mesures. 

(Patrick Louvounou – FO pénitentiaire)


Chaque jour, deux masques sont fournis aux personnes incarcérées et du gel hydroalcoolique est mis à leur disposition dans les couloirs.  
Selon nos informations, la stratégie de la direction consiste à tester, à isoler et à traiter les cas positifs.

Les parloirs restent accessibles à raison de deux proches par détenu, en observant les mesures sanitaires en vigueur. Les prisonniers affectés sont quant à eux isolés dans une unité dédiée, hors de leurs cellules habituelles. Quant aux 11 agents concernés, ils sont eux aussi confinés à domicile.

Ces mesures pourraient être renforcées, en fonction de l’évolution de la situation à la prison de Ducos, une maison d'arrêt qui compte actuellement 710 détenus et 360 agents.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live