Coronavirus : accroissement de la téléconsultation en Martinique

coronavirus
Téléconsultation
Consultation médicale à distance (téléconsultation) ©franceinfo
Depuis le début de la pandémie, 6 000 prises en charge de patients à distance ont été enregistrées en Martinique (contre 3 avant la crise). 123 médecins libéraux sont actuellement utilisateurs de cette solution numérique financée par l’Agence Régionale de Santé.
Depuis le début de la crise sanitaire, l’assouplissement exceptionnel des règles encadrant la pratique de la téléconsultation et la nécessité pour les professionnels de santé d’assurer une continuité des soins, ont fait décoller les usages du numérique, notamment pour la télémédecine.

Ainsi, afin de faciliter le recours à cette pratique, par dérogation aux principes définis dans la convention médicale, l’ensemble des téléconsultations seront prises en charge à 100 % par l’Assurance Maladie obligatoire, à titre transitoire et exceptionnel jusqu’au 30 avril 2020. Ces consultations à distance s’effectuent de plus en plus en tiers payant pour faciliter l’accès aux soins et simplifier les modalités de facturation.
 

Deux plateformes dédiées en ligne


Pas moins de 6000 prises en charge à distance ont été réalisées à ce jour, via deux plateformes :

- MédiConsult, pour la réalisation de téléconsultations et de télésoins entre un professionnel de santé (hospitalier, libéral, SAMU, SOS Médecin) ou un auxiliaire médical et un usager (patient, résident, détenu).

- Entr’Actes, dédié aux professionnels de santé libéraux de Martinique, destiné à faciliter leur coordination dans la prise en charge du Covid-19. Cet outil employable en mobilité, permet à un acteur de santé ou à la régulation libérale de solliciter d’autres professionnels de santé (médecins, infirmiers, etc), pour la prise en charge de patients en présentiel en téléconsultation ou en télé-soin.
 

Plusieurs possibilités


De nombreux moyens peuvent être utilisés pour accéder à la téléconsultation : le téléphone (méthode la plus simple), les connections vidéos, ou par des modes plus sophistiqués pour celles et ceux qui sont plus aguerris en matière de nouvelles technologies.
 

Equipements en cours dans les EHPAD


L’enjeu pour les établissements médico-sociaux est de limiter les déplacements et les risques de contamination. Ces établissements médico-sociaux et notamment les EHPAD, sont également en cours d’équipement en Martinique. D’après l’ARS, 100% des Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes seront dans les prochains jours, en capacité de bénéficier d’un appui médical via l’outil de coordination et de téléconsultation. A terme, 11 structures sur 26 seront dotées de tablettes 4G et pour certaines de clés 4G, permettant d’assurer le suivi des résidents fragiles ainsi que la continuité des soins, par des médecins libéraux ou hospitaliers.
 

Le numérique recommandé aux acteurs de santé


Face à l’urgence, L’ARS Martinique, la Caisse Générale de Sécurité Sociale, la Direction régionale du service médical et la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) Madinina, incitent les acteurs de santé, à utiliser les outils numériques régionaux, mis à leur disposition gratuitement rappelle l’ARS.
Mais en cas de maladie grave, les consultations physiques restent possibles.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live