Coronavirus : un pasteur et un diacre arrêtés pour non-respect des lois de rassemblement à Antigua et Barbuda

monde
Antigua et Barbuda arrestation d'un pasteur
Arrestation du pasteur Uriah Taylor à Antigua et Barbuda. ©ABSFB
Un pasteur risque une amende ou une peine de prison de 6 mois pour non-respect des règles de confinement à Antigua et Barbuda. Le gouvernement interdit des rassemblements de plus de 25 personnes. L’église du pasteur était pleine au moment de l’intervention de la police.
 
C’était un dimanche comme un autre pour le pasteur Uriah Taylor et ses fidèles du New Testament Church of God situé dans le village de Bolans à Antigua et Barbuda. Habillés pour la messe et munis de leurs Bibles, les membres de l’église se sont rassemblés pour écouter les paroles de leur pasteur, d’origine jamaïcaine.

Pour combattre le COVID 19, le gouvernement d’Antigua et Barbuda interdit les rassemblements de plus de 25 personnes. Le pays compte 7 cas confirmés du virus.
 
Église à Antigue
L'église New Testament Church of God à Antigua et Barbuda. ©DLoobyFB
Des appels anonymes des habitants du quartier où se situe l’église, ont alerté les forces de l’ordre pour dénoncer les agissements jugés illégaux au sein de l'église.

Dans une vidéo amateur tournée par l'un des fidèles, les policiers tentent de stopper la messe et d’évacuer les participants. Ni policiers, ni fidèles ne portent des gants ou des masques. Personne ne respecte les règles pour garder une distance de 2m entre individus...
Arrestation d'un pasteur à Antigua et Barbuda.
Le pasteur, Uriah Taylor et son diacre, Alston Turner, ont été entendus par un magistrat. Le pasteur a plaidé coupable pour non-respect des règlements concernant la santé publique. Le diacre a plaidé coupable d'entrave, de blessures volontaires sur une officier de police et refus d’arrestation.
 
Les deux hommes d'église encourent une amende de 1.600 euros ou 6 mois en prison.

Des membres de l’église se sont exprimés sur les réseaux sociaux. Selon eux, les officiers de la police d’Antigua et Barbuda sont des "sataniques et infidèles".


Gaston Browne, le premier ministre d’Antigua et Barbuda évoque la probabilité de réduire les rassemblements de 25 à 10 personnes.   
Les Outre-mer en continu
Accéder au live