Coronavirus : des cas de variant Delta déjà détectés en Martinique...comment éviter une 4e vague ?

coronavirus
aéroport Aimé Césaure
La reprise de la circulation du virus avec les vacances fait craindre une 4e vague ©JCS

C'est un signal. L'augmentation de cas de coronavirus entre le 14 et le 20 juin 2021 en Martinique est comme un feu qui passe du vert à l'orange. La reprise de la circulation du virus avec les vacances fait craindre une 4e vague pour le mois d'août 2021 sur l'île.

86 cas de coronavirus entre le 14 et le 20 juin 2021 en Martinique. Soit 18 cas de plus que la semaine précédente. Si la progression des cas de coronavirus n'est pas encore dramatique, elle a de quoi inquiéter les spécialistes. 

Le virus circule, il est toujours là alors que nous sortons à peine de la 3e vague. Nous avons frôlé de très près la saturation de notre système de santé et si nous ne faisons rien nous risquons une 4e vague.

André Cabié, professeur de maladies infectieuses et tropicales au CHU de Martinique.

 

Pour les spécialistes, le respect des gestes barrières et la vaccination sont les seuls "remèdes" pour éviter une 4e vague sur l'île d'ici quelques mois. 

L'approche des vacances, l'envie de se relâcher après le confinement fait redouter une propagation du virus si les gestes barrières ne sont pas observés d'une part et si le taux de vaccination reste aussi faible. 

Nous sommes à 15 % de taux de vaccination en Martinique et la fréquentation des centres de vaccination est en baisse. Il faut que la population comprenne que ce virus n'est pas quelque chose de bénin. Il peut entraîner des décès. Certains patients souffrent d'un covid long et ne récupèrent pas toutes leurs capacités physiques.

André Cabié

 

En France Hexagonale, le variant Delta se propage très vite et quelques cas ont d'ores et déjà été détectés en Martinique. L'approche de milliers de voyageurs peut provoquer une progression des cas de variant Delta qui sera difficile de contenir si personne n'y prend garde.