Coronavirus en Martinique : de nouvelles mesures dans les restaurants à compter du 10 octobre 2020 pour freiner l'épidémie

coronavirus
Salle de restaurant
Salle de restaurant au Morne-Rouge (Martinique). ©Martinique la 1re
Les derniers chiffres de l'Agence Régionale de Santé (du 6 octobre 2020) font état de 294 nouveaux cas en une semaine. Des chiffres en progression qui incite les autorités à prendre de nouvelles mesures restrictives. Dans les restaurants, débits de boissons, mais également les rassemblements. 
294 nouveaux cas en une semaine, ce chiffre divulgué par l'Agence Régionale de Santé lors de son point hebdomadaire mardi 6 octobre 2020 révèle "une situation sanitaire vulnérable élevée".
 

Depuis deux semaines, une intensification de la circulation du virus SARSCOV2 est constatée en Martinique. L’incidence la plus élevée était enregistrée chez les personnes âgées entre 20 et 39 ans. Le niveau de vulnérabilité face au virus reste élevé.

Santé Publique France


Une situation en forte progression qui a poussé le préfet de Martinique à prendre de nouvelles mesures applicables à compter de ce samedi 10 octobre 2020.
 

Mesures réglementant l’accueil du public dans les restaurants et débits de boissons

 
  • distance minimale d'un mètre entre les chaises de table différentes
  • accueil de six personnes par table maximum
  • mise en place de cahier de rappel à l’entrée des restaurants permettant de garantir la recherche et l’identification des cas contact
  • paiement à table par les clients pour limiter les déplacements

Les rassemblements festifs


Par ailleurs, l’arrêté préfectoral réglementant les rassemblements festifs à caractère familial, amical ou associatif est prolongé jusqu’au 30 octobre 2020. Les rassemblements festifs à caractère professionnel sont ajoutés à cet arrêté.

La préfecture précise que des contrôles seront effectués afin de veiller à la bonne application de ces mesures visant à ralentir la propagation du virus est prévenir tout comportement pouvant conduire à une augmentation des risques de contagion.