Coronavirus : interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes aussi en Martinique

coronavirus
Cinema (salle)
Salle de cinéma à Madiana (Schoelcher). ©JCS
Le Premier ministre a annoncé vendredi 13 mars 2020, l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes sur l’ensemble du territoire, dans la lutte contre le coronavirus. En Martinique, plusieurs espaces clos sont concernés (églises, salons, salles de cinéma et de spectacles).
Dans sa lutte pour tenter d'endiguer la pandémie de coronavirus, le chef du gouvernement, Edouard Philippe, a annoncé sur TF1 ce vendredi 13 mars 2020, l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes "sur tout le territoire".

L'idée, c'est de faire en sorte que nous puissions ralentir la progression, et la circulation du virus. (Edouard Philippe)

Coronavirus : rassemblements publics limités à 100 personnes

Olivier Véran, le ministre de la santé, avait d’abord annoncé le 9 mars 2020, l'interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes, (restriction préalablement limitée à 5 000 au début de la crise). Cette nouvelle disposition concerne bien entendu les territoires d’Outre-mer, en particulier leurs espaces clos, dont la capacité d’accueil oscille en moyenne entre 100 et 1200 places.
 

Églises, cinémas, lieux de spectacles et de cultes sont visés


Le complexe cinématographique du palais des congrès de Madiana à Schoelcher est donc concerné. L’accueil est limité à 100 personnes dans chacune de ses 10 salles, avec des séances décalées. La direction affirme que les claviers des terminaux de cartes bancaires et les poignées de portes sont régulièrement nettoyés. Les bornes électroniques ont été volontairement désactivées.
Public salon voyage
Public d'un des salons du voyage ©Jean-claude Samyde
Même principe pour la surface réservée à l’organisation de salons. C’est d’ailleurs sous cette condition qu’a été maintenue ce week-end, la manifestation dédiée aux voyages et aux vacances. Régime similaire pour les restaurants du complexe, p​​​​ar contre, le salon de la femme et plusieurs conférences déjà programmées, ont été annulés.
Madiana
Le Palais des Congrès de Madiana à Schoelcher ©Madiana
Les sites culturels sont soumis à la règle également. Tropiques Atrium scène nationale à Fort-de-France a dû reporter sine die tous les spectacles prévue du 15 mars au 17 avril 2020 (y compris les spectacles privés).
Atrium
Tropiques Atrium scène nationale à Fort-de-France. ©FB
De son côté, la Collectivité Territoriale de Martinique annonce la fermeture au public, de tous ses sites cultuels.
 

Ne venez plus aux impôts !


"La direction régionale des Finances publiques de la Martinique vous informe qu' à compter de lundi 16 mars , [en raison de capacités d'accueil très réduites,] nous vous invitons à ne pas vous rendre dans les centres des finances publiques, mais à nous contacter via votre messagerie sécurisée sur le site impots.gouv.fr, par courriel  ou par courrier", indique la direction des impôts de Martinique.
 

Les messes sont maintenues chez les catholiques


Quant aux églises, elles ne sont pas en reste, puisque l’Archevêché de Martinique respecte à la lettre la consigne gouvernementale.

Les messes et les autres célébrations sont maintenues dans les églises et les chapelles, mais limitées à 100 fidèles (…). Les personnes âgées fragiles ou à risque, sont invitées à rester chez elles.   
(Michel Déglise, secrétaire général de la communication du diocèse)

Le geste de paix sans se serrer les mains lors des cérémonies est également maintenu. Il avait déjà été instauré il y a quelques semaines, (tandis que le diocèse de Paris, a décidé de suspendre les messes dominicales).
 

Les commerces d’alimentation restent ouverts


Dans son interview télévisée, le premier ministre a aussi précisé que les commerces alimentaires restent ouverts et qu’il n’y a pas de risque de pénurie. Mais dans plusieurs rayons de supermarchés, on observe une baisse des stocks de riz, de pâtes et de produits frais en particulier.
Rayons vides
Les rayons des commerces se vident en Martinique; ©Brigitte Brault
Enfin, rappelons que le président de la République avait déjà annoncé jeudi soir (12 mars), la fermeture "dès lundi" 15 mars 2020, des écoles, crèches, collèges et universités dans tout le pays, pour essayer de freiner la propagation de la pandémie.

En revanche, le chef de l’état n'a pas ajourné les élections municipales, dont le premier tour est prévu ce dimanche 15 mars 2020.