Coronavirus : masque ou pas masque, à quel saint se vouer ?

coronavirus
Masques
©Youtube
Pas utile puis peut-être que si finalement ... savoir s'il faut porter un masque pour les non soignants est un véritable parcours du combattant ... en temps de guerre contre le coronavirus quoi de plus normal ? comment les fabriquer ? Tour d'horizon des tutoriels en ce vendredi Saint (10 avril 2020)
En France, l’Académie de médecine a jugé (vendredi 3 Avril 2020) qu’il fallait attribuer en priorité les masques FFP2 et chirurgicaux aux soignants, mais qu’un masque « grand public » devrait être rendu obligatoire pour les sorties pendant et après le confinement.

Le Directeur général de la santé, Jérôme Salomon, a infléchi sa position en annonçant la fabrication de masques « alternatifs », autres que médicaux tout en soulignant que ces masques ne remplacent pas les «gestes barrières que sont le lavage fréquent des mains et la distanciation sociale.
 

« Nous encourageons le grand public, s’il le souhaite, à porter (…) ces masques alternatifs qui sont en cours de production".

Jérôme Salomon directeur général de la Santé.


Le gouvernement par l'intermédiaire de sa porte-parole Sibeth Ndiaye qui déclarait, en début d'épidémie "les masques ne sont pas nécessaires quand on n'est pas malade" semble vouloir tout doucement changer de braquet.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande aux populations du monde de porter «obligatoirement» le masque pour se protéger du coronavirus (Covid-19).

Une position qui contraste avec le début de l’épidémie (en décembre 2019 en Chine), quand l’OMS et de nombreux gouvernements répétaient que les masques doivent être uniquement utilisés par les soignants, les malades et leur entourage proche, en disant s’appuyer sur des données scientifiques.

 

Des tutoriels en ligne


Un masque avec une serviette en papier, des élastiques et une agrafeuse !

C’est la solution proposée par le Pr Daniel Garin, médecin du travail chez ARTELIA-MT2i et professeur agrégé à l’Hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce.

Une fois muni du matériel nécessaire, vous vous désinfectez les mains. Vous dépliez la serviette en papier et la pliez en accordéon et vous mettez à chaque extrémité un élastique et vous les agrafez. Un masque tout simple proposé par quatre médecins sur le site Stop Postillons. Pour les couturières, voici quelques indications et le  patron proposé par le CHU de Grenoble: 

Le cahier des charges "AFNOR Spec" pour les masques barrières a été créé grâce à la mobilisation de 150 experts pendant sept jours , avec un engagement particulier du Comité Stratégique de la filière industrielle Mode et Luxe.

"Ce cahier des charges est maintenant référencé par une note interministérielle du 29 Mars 2020 pour la fabrication de masques dits de catégorie 2, afin de "faciliter l’équipement rapide de la population saine", est -il indiqué.

Tutoriel pour réaliser le masque proposé par l'AFNOR (pour le personnel non soignant).
L'association recommande d'utiliser des étoffes serrées mais permettant à l'air de 
passer pendant la respiration, d'assembler au moins deux ou trois couches, et que le tout soit suffisamment souple pour s'appliquer autour du visage et assurer l'étanchéité.

D'après son tableau de matériaux testés, le mieux semble être le « coton popeline 120 fils », et le 100 % polyamide ou 100 % polyester pour le contrecollage de deux couches.

Le modèle Garridou est une combinaison validée par le CHU de Lille d’un patron et de tissus spécifiques qui garantit la conformité de ce masque. Le patron seul ou du tissu sans patron ne sont en aucun cas une garantie. 

Comment mettre un masque ?


Avant de mettre le masque,lavez-vous les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. Appliquez le masque de façon à recouvrir le nez et la bouche et veillez à l’ajuster au mieux sur votre visage.
Une fois sur la visage, évitez de le toucher.
Et à chaque fois que vous le touchez, lave-vous les mains ou utilisez un gel hydroalcoolique. 

Pour retirer le masque, enlevez-le par derrière (ne pas toucher le devant du masque) et jetez-le immédiatement. Si c'est un masque maison en tissu, mettez-le à laver (à 30° avec de la lessive). Puis lavez-vous les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.