Coronavirus en Martinique : le virus circule et inquiète tout le monde

coronavirus
Benjamin Garel
Benjamin Gareln directeur du CHUM, invité du journal du 8 août 2020. ©Martinique la 1re
Benjamin Garel le directeur du CHUM  et ses équipes, préparent les établissements à faire face à l'accroissement actuel des cas de coronavirus en Martinique (+60 par rapport au 31 juillet 2020) et d'autres sont attendus..
Il y a à peine deux semaines le coronavirus ne circulait pas en Martinique. Aujourd'hui, la situation s'est brusquement aggravée.
 

Le virus circule en Martinique. (...) Il faut absolument respecter les gestes barrières. (..) Le port du masque et garder un mètre de distance entre chaque personne.

Benjamin Garel, directeur du CHUM (Centre Hospitalier Universitaire de Martinique)


Le CHUM a mis en place des mesures pour protéger le personnel et préparer l'accueil des patients.

(Re)voir l'entretien avec son directeur lors de notre journal télévisé du 8 août 2020, présenté par Cécile Marre.
Benjamin Garel est le directeur du CHUM qui prépare l'arrivée d'une deuxième vague de coronavirus en Martinique.
L’Agence Régionale de Santé, (ARS), mène une enquête pour identifier les personnes contaminées en Martinique. Le virus est sur le point de perturber les rencontres en famille ou les soirées entre amis, si les gestes de protection ne sont pas respectés.
 

Point de départ : Saint-Martin


Le premier foyer de contagion est celui que les spécialistes qualifient de "filière de Saint-Martin".
 

C'était des jeunes, ils sont venus. Ils se sont fait tester. On a trouvé des cas. Ils ont des parents, certains ont été contaminés. Ces parents travaillent dans des entreprises où des personnes ont pu être contaminées. Elles en côtoient d’autres et c’est comme ça que le virus risque de se répandre en Martinique.

Marie-Hélène Glaudon-Louveau de la Guigneraye, directrice de laboratoire.

 
hôpital
Dans les couloirs de l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France. ©Martinique la 1ere
40 cas de Covid-19 sont confirmés biologiquement cette semaine (depuis lundi 3 août) a annoncé l'ARS (vendredi 7 août 2020). Parmi eux, 18 sont liés au foyer récemment identifié en Martinique.  Un autre foyer est en cours d'investigation et serait lié à un milieu professionnel. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live