Coronavirus : quid des tests de dépistages en Martinique ?

coronavirus
tests PCR
Tests PCR réalisés en "Drive" ©Martinique La 1ère
Tests PCR, tests sérologiques, savonnettes, les moyens de dépister les malades de Coronavirus se multiplient. Pourtant en Martinique comme partout en France, de nombreuses questions demeurent sur leur efficacité. Tandis que Christian Rapha, fait une proposition de bon sens pour les voyageurs.
C'est en tant que biologiste médical que Christian Rapha a adressé hier (mardi 21 mars) une proposition au préfet de Martinique et à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique). Dans ce courrier, le maire de Saint-Pierre demande la mise en place d'un dispositif de dépistage systématique de toute personne arrivant ou quittant le territoire martiniquais.


Un dépistage systématique obligatoire pour les voyageurs


"Toute personne envisageant de se rendre en Martinique devra donc, selon la proposition de Christian Rapha, présenter un certificat de dépistage du Covid attestant de sa non contagiosité". Un peu à l'instar du certificat de vaccination contre la fièvre jaune. Ce certificat de "dépistage covid" serait délivré après un test PCR (Polymerase Chain Reaction) et sérologique (par prise de sang) réalisé 7 à 14 jours avant la date du départ pour la Martinique.

Cela permettrait, selon le biologiste, d'écarter la très grande majorité des porteurs de virus et de connaître le statut sérologique de tous les passagers. 

Seulement voilà, ces tests ne garantissent pas l'absence de faux négatifs car la période d'incubation du virus est de 3 à 14 jours maximum. Ainsi la proposition de Christian Rapha prévoit de doubler les dépistages avec une prise de température systématique à la montée dans l'avion. Cela permettrait d'écarter les personnes au PCR négatif mais ayant développé les symptômes depuis le dépistage.
dépistage
©Pixabay.com

Un dispositif à mettre en place à l'arrivée également


À leur arrivée, les voyageurs dont le test sérologique a démontré qu'ils étaient immunisés au départ pourront rentrer chez eux. 
Les autres, ceux dont le test PCR s'est avéré négatif mais dont le test sérologique n'a pas démontré la présence d'anti corps, pourraient être soumis à la règle du confinement avec un délai moins long.

Christian Rapha rappelle que  le confinement collectif n'est pas une option envisageable en Martinique. "Nous n'avons pas la capacité d'accueil des 3 gros porteurs par jours arrivant habituellement à l'aéroport Aimé Césaire (soit plus de 1500 personnes par jour à confiner)".

Il en appelle donc à la responsabilité de chacun des voyageurs qui devraient alors s'auto-confiner pendant 3 ou 4 jours. Le temps d'être certain de n'avoir pas développer des symptômes du Covid-19. 


Des mesures à mettre en place également dans les avions


Dans les avions, tout comme dans les aéroport, la présente proposition de Christian Rapha prévoit également le port de masques obligatoire dans les aéroports et les avions. Dans l'avion, les passagers seraient aussi amenés à signer une déclaration sur l'honneur dans laquelle ils s'engageraient à contacter l'ARS les 7e puis 14e jour de leur arrivée pour déclarer leur état de santé et le cas échéant signaler tout symptôme suspect.


Les tests en questions


Il existe plusieurs types de tests mais tous n'ont pas été validés.
 

1- Les "savonnettes" : très peu fiables

Ces tests de détection rapide ont fait scandale en Italie. Commandé en masse en Chine, ces tests consistent en une petite piqûre au bout d'un doigt. Seulement elle présente un taux de sensibilité d'à peine 30% et le pourcentage de faux négatifs grimpe à 60%. Ces tests n'ont pas été commandés en France.

 

2- Les Tests PCR

PCR, pour Polymerase Chain Reaction. Il s'agit là d'un coton tige inséré dans une narine des patients pour y prélever des sécrétions. Il est aujourd'hui le test de diagnostic direct le plus fiable. Celui-ci permet de détecter la molécule du virus présente chez le malade symptomatique. Les résultats sont donnés entre 24 et 48h après le prélèvement.

En mars dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran avait annoncé que la France serait capable de réaliser "50.000 tests PCR chaque jour d'ici fin avril". Objectif revu à la baisse entre temps. "Nous réalisons actuellement environ 150.000 tests par semaine" et on est en train d'aller "vers les 200.000 tests" hebdomadaires a rectifié, le ministre de la santé. Peu avant que celui-ci ne revoit une nouvelle fois sa copie pour annoncer qu'il espérait réaliser, à compter du 11 mai, 500.000 tests de la sorte chaque semaine. 



3- Les tests sérologiques

Pour l'instant ces tests ne sont pas disponibles en France. Et pour cause, le CNR (Centre National de Référence des Coronavirus) et le HCSP (Haut Conseil De Santé Publique) n'ont pas encore donné leur autorisation de mise sur le marché. Celle-ci devrait intervenir mi mai 2020.

Ces tests, par prise de sang, permettent un diagnostic indirect en recherchant les anticorps qu'aurait développé le patient. Ainsi les tests sérologiques offrent la possibilité de mesurer le statut immunitaire du patient sans pour autant donner d'indication précise sur sa contagiosité.


Se faire tester en Martinique, est-ce possible ?


Oui se faire tester en Martinique est possible mais sous certaines conditions. Il faut d'abord avoir des symptômes du covid-19.

Dans ce cas, la procédure est la suivante :

Surtout ne pas vous rendre aux urgences. Mais appelez votre médecin généraliste ou le 15.
Là, une téléconsulation pourra être proposée. Ce n'est que si et seulement si le médecin vous prescrit une ordonnance que vous pourrez vous faire tester par un laboratoire de l'île. Une fois votre prescription en main, il faut appeler un laboratoire. Celui-ci vous donnera un rendez-vous pour le dépistage.


Les laboratoires s'organisent


Tous les laboratoires sont habilités à réaliser les tests PCR. Seulement leur mise en place nécessite une véritable organisation pour éviter que les personnes contaminées par le coronavirus ne soient en contact avec les autres patients mais aussi pour protéger les personnels des laboratoires.

Ainsi, une chaîne bien connue de 13 laboratoires, implantée dans le Centre et le Nord de la Martinique a monté un "Drive"....oui oui comme pour les fast food.
Dépistage covid-19 Drive
©Martinique La 1ère
Le principe :
Situés au Lamentin depuis jeudi dernier, à Saint-Pierre depuis hier et à Sainte-Marie dès aujourd'hui (mercredi 22 avril 2020), les drive sont en plein air.

Les prélèvements sont réalisés directement dans le véhicule du patient ou, s'il est à pied, en extérieur. Une technique qui évite la contamination de patients à patients ou encore de patient à laborantins.
Dépistage Covid-19 PCR en Drive
©Martinique La 1ère
Aujourd'hui cette chaîne de laboratoires affirme pratiquer quotidiennement 96 tests de dépistages. "Nous ne sommes pas à plein régime", nous explique l'un des responsables de ces laboratoires. En clair, ils ont la possibilité de réaliser plus de tests quotidiennement...

Une question se pose alors : la prescription de tests aux personnes symptomatiques est-elle systématique en Martinique?