publicité

Costa croisières et la Banque Alimentaire unies pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Plus question de jeter les repas non servis sur les bateaux de croisières. Ils seront offerts aux associations caritatives. Une véritable lutte contre le gaspillage alimentaire sur les gros navires est lancée par la Compagnie Costa Croisières et la fédération nationale des Banques Alimentaires.

La Banque Alimentaire de Martinique a pu récupérer les repas non servis. © P.M.
© P.M. La Banque Alimentaire de Martinique a pu récupérer les repas non servis.
  • Pedro MONNERVILLE
  • Publié le , mis à jour le
C’est une première étape dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Une véritable action de solidarité envers les plus nécessiteux. Des repas de qualité préparés à bord mais non servis seront dorénavant donnés chaque semaine à la Banque Alimentaire de Martinique pour être redistribués dans les associations caritatives.

Ce programme baptisé "4 Goodfood" a été lancé en mai 2018 d’abord en Europe, singulièrement dans les ports de Marseille, mais aussi en Italie et en Espagne.
 

75 000 repas déjà distribués


Et en quelques mois ce ne sont pas moins que 75 000 repas qui ont été distribués en partenariat avec les Banques Alimentaires. La finalité à terme est de réduire le gaspillage alimentaire de 50% sur l’ensemble de la flotte des navires Costa.

Georges Azouze, président de Costa Croisières France

Désormais ce sont les ports de Fort-de-France et de Pointe-à-Pitre qui accueillent cette action de solidarité pour un don hebdomadaire. "Nous souhaitons élargir le plus que possible cette action afin que le plus grand nombre d’associations puissent en bénéficier", clame Stéphania Lallai, la directrice du développement durable du Croisiériste.
Les chefs du Costa donnent les repas préparés à bord et non servis à la Banque Alimentaire de Martinique. © P.M.
© P.M. Les chefs du Costa donnent les repas préparés à bord et non servis à la Banque Alimentaire de Martinique.
 

Une éducation alimentaire des clients est nécessaire


Cette action aura aussi du sens par des gestes et des consignes prodigués à l’intérieur des navires à destination des clients. Par jour, entre 18 000 et 20 000 repas sont servis à bord des navires. La politique étant de faire comprendre à tout croisiériste une notion simple "Mets dans ton plat ce que tu peux manger !"

Une initiative fortement applaudie par les associations comme le Secours adventiste. "Un acte généreux, mais aussi une action éducative", souligne Madame Formond la présidente de l’ACISE dont l’association distribue près de 13 000 repas par mois.

"Une action forte et qui contribue à renforcer notre présence auprès des plus précaires", ajoute Serge Pognon le président de la Banque Alimentaire de Martinique. L’organisme distribue près d’un million de repas par mois aux plus nécessiteux.

Serge Pognon, président de la banque alimentaire de Martinique

Avec cette convention signée entre Costa Croisières et la Fédération française des Banques Alimentaires, les initiateurs de cette démarche veulent aussi mettre un "goût" de croisière dans l’assiette des plus démunis. 
De gauche à droite : Raffaella D AMBROSIO -Stefania LALLAI Costa Croisières - Serge POGNON Président Banque Alimentaire Mque - Jacques BAILET Président Banque Alimentaire Nationale - Georges AZOUZE président Costa France © P.M.
© P.M. De gauche à droite : Raffaella D AMBROSIO -Stefania LALLAI Costa Croisières - Serge POGNON Président Banque Alimentaire Mque - Jacques BAILET Président Banque Alimentaire Nationale - Georges AZOUZE président Costa France

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play