publicité

Coulée de boue au Prêcheur : le pire est évité...pour l'instant

La population du Prêcheur exprime ses émotions, quelques heures après l'impressionnante nouvelle coulée de boue dans la rivière de la commune hier soir (lundi 8 janvier).

La rivière du Prêcheur après de nouvelles coulées de boue (mardi 9 janvier 2018) © Fabrice Théodose
© Fabrice Théodose La rivière du Prêcheur après de nouvelles coulées de boue (mardi 9 janvier 2018)
  • Martinique La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Depuis le lever du jour, les habitants n'évoquent qu'un seul sujet : la nouvelle coulée de boue d'hier soir (lundi 8 janvier 2018) aux environs de 21 heures. Ils constatent que les 7 mètres de vide ont disparu, comblés par la coulée de boue de la falaise Samperre...Il ne reste plus que quatre mètres.

"Ni twa zan larivyé a pa tjiré. Misié Letchimy té ka di tou lé jou i ké feyè...Nou toujou adan minm malpwopté a..Préchè kay disparèt an lè" (Il y a trois ans que la rivière n'a pas bénéficié d'un curage. Monsieur Letchimmy (ancien président de l'ex Conseil Régional, ndlr), disait tout le temps qu'il allait s'en occuper. Nous sommes toujours dans le marasme. Un de ces jours le Prêcheur va disparaître) commente Valery Raquil, un habitant excédé et inquiet.

(Re)voir le reportage de Sophie Loneté et Guilhem Fraissinet
Coulée de boue de lundi soir

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play