"Couplage Galion/Albioma : une avancée majeure pour la Martinique et les Martiniquais", selon les anciens parlementaires

politique
Parlementaires Martiniquais
en haut (de Droite à Gauche) Alfred Almont - Roger Lise en bas Anicet Turinay - Guy Lordinot - Pierre Petit ©Martinique La 1ère
Les anciens parlementaires martiniquais partagent leurs réflexions "sur la marche de la Martinique". Exemple : "le couplage de l'usine du Galion avec la centrale thermique d'Albioma est une avancée majeure pour la Martinique et les Martiniquais", écrivent-ils dans une lettre publique.
Les anciens parlementaires martiniquais (Guy Lordinot, Pierre Petit et Alfred Almont, anciens députés, ou l'ancien sénateur Roger Lise, entre autres...), s'intéressent toujours aux débats de la vie martiniquaise. Ils viennent de partager leur opinion sur le récent couplage de la dernière usine à sucre du Galion avec la centrale thermique d'Albioma à Trinité.

Les anciens parlementaires sont allés sur place


Albioma concentre l'opposition en particulier des écologistes de l'Assaupamar et des militants de "Nou Pèp Là", concernant notamment les risques sur la santé des habitants.

"Pour abaisser le niveau de la matière première importée, Albioma s'est engagé à développer des filières locales de biomasse. Insuffisant et dangereux à cause du rejet des particules fines", argumentent les opposants.

"Loin de contribuer à augmenter la quantité de particules émises sur le site, Albioma Galion 2 contribuera à les réduire sensiblement", estiment les anciens parlementaires qui se sont rendus sur place.

"Nous n’avons pas hésité à nous rendre sur le site de l’usine du Galion confrontée à l’exigence d’une transition énergétique pour assurer au mieux, dans le respect des normes, la poursuite de ses activités au profit de notre économie régionale". 

Voici l'intégralité de la lettre des anciens parlementaires martiniquais.

"Une avancée majeure pour la Martinique et les martiniquais"

Les Outre-mer en continu
Accéder au live