"Couvre-feu allégé" les 1er et 2 novembre en Martinique et "pas plus de 6 personnes" par groupe à la plage, en randonnée ou à la rivière

coronavirus
Préfecture Martinique
Préfecture de la Martinique à Fort-de-France. ©Capture Facebook Préfet de Martinique
Le 25 octobre 2021 le couvre-feu a été maintenu de 19h à 5h du matin, mais il sera "allégé pour les jours de la Toussaint sur présentation de l’attestation de déplacement (motif familial ou impérieux)". A la plage, en randonnée ou à la rivière, interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes.

Les 1er et 2 novembre 2021, les familles martiniquaises pourront se recueillir au cimetière sur les tombes de leurs proches disparus, sans aucune contrainte horaire. Le préfet du territoire, Stanislas Cazelles, l’a confirmé dans un tweet posté le 26 octobre 2021.

Couvre-feu allégé uniquement pour les jours de la Toussaint, sur présentation de l’attestation de déplacement (motif familial ou impérieux).

(Tweet de Stanislas Cazelles)

 

Les cimetières devraient rester ouverts pour la plupart jusqu’à 21h, et même au-delà pour les municipalités qui le souhaitent selon nos informations. En dehors du recueillement sur les sépultures, le couvre-feu de 19h à 5h du matin reste la règle.

Plage, randonnée, rivière… 6 personnes maximum par groupe

 

A la plage, la fréquentation en mode "dynamique" a évolué. L’arrêté du 25 octobre 2021 prend en compte "la circulation toujours active du virus, les indicateurs épidémiologiques restant au-dessus des seuils d’alerte, le niveau de protection vaccinale de la population encore réduit" et "le système hospitalier restant sous tension".

Sont interdits, l’organisation de repas, le transport et la consommation d’alcool et les regroupements de plus de 6 personnes sur les plages, berges des rivières, parcs et chemins de randonnée.

(Préfecture de Martinique)

 

La préfecture rappelle à celles et ceux qui accèdent à ces lieux, qu’ils doivent respecter la "distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes", sauf si ces dernières sont issues d’un même foyer.

Décret préfectoral du 25 octobre 2021