Couvre-feu de retour à 20h00 à compter du mercredi 08 décembre 2021 en Martinique, pour 2 semaines

sécurité
61b09ee65da72_whatsapp-image-2021-12-08-at-07-55-22-1.jpeg
Le couvre-feu est instauré à 20h00 à compter du mercredi 08 décembre 2021 sur le territoire de la Martinique. Tout déplacement devra être justifié d’un motif impérieux d’ordre familial, de santé ou professionnel.

L'épidémie de coronavirus poursuit sa progression en Martinique618 cas se sont révélés positifs à la Covid-19, du 29 novembre au 5 décembre, contre 529 cas la semaine dernière. 

La situation sanitaire se dégrade avec des indicateurs épidémiologiques et un système sanitaire -hospitalier et à domicile- sous tension.

Pour faire face à la 5e vague, le préfet de la Martinique après une concertation locale conduite pendant ces derniers jours, rétablit le couvre-feu à 20h00 à compter du mercredi 08 décembre 2021.

Dispositif  pour 2 semaines

Tout déplacement devra être justifié d’un motif impérieux d’ordre familial, de santé ou professionnel. La dérogation pour les établissements recevant du public (ERP) jusqu’à 22h00 n’est pas reconduite (c'est le cas des restaurants).

En cas de contrôle, l’attestation de déplacement dérogatoire devra être présentée accompagnée d’un justificatif. Ce dispositif est mis en place pour 2 semaines et fera l’objet d’une close de revoyure.

61b09f01d08c9_whatsapp-image-2021-12-08-at-07-55-22-3.jpeg
Couvre-feu en Martinique. ©Peggy Pinel-Fereol

Les établissements scolaires appliqueront le protocole sanitaire de niveau 3 "orange" à compter du jeudi 09 décembre 2021 pour maintenir les apprentissages en présentiel jusqu’aux vacances de noël dans un cadre de sécurité sanitaire renforcée.

Les précisions seront apportées par le rectorat et les chefs d’établissements. Afin de ralentir cette 5e vague épidémique le télétravail est fortement recommandé et à privilégier dès que possible ainsi que les visioconférences et les réunions à distance.

Les moments de convivialité qui sont nombreux en fin d’année dans le cadre professionnel et associatif devront être réinventés pour se tenir en sécurité.

La vaccination est préconisée dès 12 ans pour se protéger et ralentir la circulation du virus. Débuter la vaccination, c’est la garantie d’une protection rapide et efficace pour cette 5e vague qui monte.

Préfecture de Martinique