Couvre-feu en Martinique : 605 véhicules contrôlés et 124 verbalisations lors du week-end Pascal

coronavirus
Gendarmerie
©Cap/fb/Gendarmerie

Plus de 20% des véhicules contrôlés ont été verbalisés durant le week-end Pascal. Une soixantaine de verbalisations ont été dressées pour des rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique. Les contrôles seront moins nombreux, mais vont se poursuivre dans les jours à venir.

Durant les quatre jours du week-end Pascal, les forces de l’ordre ont multiplié les contrôles. Elles ont verbalisé les personnes qui circulaient sans autorisation après 19 heures, mais également les groupes de plus de six personnes à la plage.

Un taux de verbalisation de 20,5%

 

Les 500 policiers et gendarmes mobilisés, selon les autorités, ont procédé aux contrôles de 605 véhicules, pour 124 verbalisations. Le taux de verbalisation est de 20,5%, selon les chiffres fournis lundi soir (5 avril 2021 à 19 heures). Une valeur qui inquiète les autorités.

Des contrôles ont également été menés sur les plages. L’objectif était d’y faire respecter l’interdiction de pique-niquer et de camper. Les groupes de plus de 6 personnes ont aussi été sanctionnés. Au total, 58 procès-verbaux ont été dressés.

Un bilan mitigé

 

Nicolas Onimus, sous-préfet de Saint-Pierre et de Trinité, précise qu’une analyse sera tirée de ce week-end. À chaud, il est sceptique quant aux chiffres.

En effet, ils démontrent, d’après lui, que les Martiniquais, malgré les traditions ont respecté les arrêtés et évité de créer de nouveaux foyers de contamination. Dans le même temps, le taux de verbalisation démontre qu’une partie de la population ne respecte pas les règles imposées.

Un durcissement des mesures ?

 

Une conduite à risques qui ne permet pas pour l'instant une levée du couvre-feu et des autres mesures.

Désormais, la préfecture attend avec impatience les chiffres Covid qui seront communiqués ce mardi 6 avril 2021 par l’Agence Régionale de Santé, pour savoir où se situe la pandémie par rapport aux décisions prises et quelle conduite à tenir pour les prochains jours.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live