Covid-19 : un point d'accueil éphémère pour les femmes victimes de violences conjugales au centre commercial de Génipa

femme
Violence femmes
point d'accueil éphémère pour les femmes victimes de violences conjugales au centre commercial de Génipa
Un point d'accueil éphémère pour les femmes victimes de violences conjugales a été inauguré ce mardi 01 décembre 2020 à Ducos. "Installé au centre commercial de Génipa, les victimes trouveront une écoute et un accès à leurs droits en ces temps de crise sanitaire où les déplacements sont limités.
Un point d'accueil a été inauguré ce mardi 01 décembre 2020 à 11 heures à Ducos, afin de protéger les victimes de violences conjugales. C'est la deuxième structure de ce type en Martinique, après celui du centre commercial du Lamentin.
 

"Installé au centre commercial de Génipa, ce point d'accueil vient renforcer les dispositifs mis en place pour lutter contre les violences conjugales que les mesures de confinement actuelles peuvent générer ou renforcer".

Micheline Virgal, secrétaire générale du CDAD (Conseil départemental de l’accès au droit) de Martinique 

 
En complément de la 21e campagne sur les violences faites aux femmes, en allant faire leurs courses, les victimes trouveront une écoute et un accès à leurs droits en ces temps où les déplacements sont limités.

La délégation régionale aux droits des femmes et à l'égalité femme-homme a pris attache auprès des différentes associations et le CDAD pour effectuer des accueils physiques et recevoir les femmes victimes dans un lieu discret et confidentiel.

Elles pourront s'orienter vers : ADAVIM France VICTIMES 972 (association d’aide aux victimes et de médiation pénales) et le CDAD. (service de l’accès au droit). Les autres associations de défense des droits des femmes effectueront une permanence également.
Femmes
Claire Tessier, Sous-Préfet - Anne Klein président par intérim du tribunal judiciaire et président CDAD - Murièle Cidalise Montaise, déléguée aux droits des femmes et à l’égalité - Marie-françoise Emonide, représentante du directeur de l’ARS - Ruth Tally controle, directrice de l’association ADAVIM France VICTIME 972 Martinique - Sonia Melina Gasinthe directrice Petite enfance parentalité représentant le directeur de la CAF- Présence également des artistes : Amylee et Stéphanie Destin.  ©M.V

L’idée du Point d’accueil et d’accompagnement éphémère est de proposer aux femmes victimes de violence de nouveaux points de contact. Certains centres commerciaux vont donc mettre des locaux à disposition gratuitement, permettant la confidentialité mais assez vastes pour accueillir les femmes en respectant les mesures barrière .

Anne Klein président par intérim du tribunal judiciaire

Les femmes à la recherche d’une information sur leur droit seront accueillies dans un bureau leur garantissant toute la confidentialité nécessaire, 

La société Doliban (exploitation de la zone commerciale) et le centre participent à l'opération. Chaque année, la campagne de lutte contre les violences faites aux femmes a pour objectif d’"attirer l’attention du public, sur l’un des aspects de ces violences, afin de mieux sensibiliser et mieux prévenir".
Violence femmes
affiche de l'inauguration du point d'accueil éphémère
Ce point d'accueil gratuit est ouvert de 13 h à 17h, du lundi au vendredi et sera proposé durant le confinement et même au delà.