Covid : l'épidémie flambe en Martinique avec 3537 cas et 8 décès en une semaine

coronavirus
Coronavirus
prise en charge d'une personne atteinte du covid-19 ©FTV
L'Agence Régionale de Santé et la Préfecture annoncent ce mardi 27 juillet : 3 537 nouveaux cas de coronavirus et 8 décès en Martinique du 17 au 23 juillet 2021. Le taux de positivité : 16 ,5 supérieur au seuil d’alerte de 10,0 % est en augmentation par rapport à celui de la semaine précédente.

La Martinique est en proie à une hausse du nombre de cas de covid, mais aussi d’hospitalisations et d’entrées en réanimation. Les chiffres de l'épidémie sont affolants : 3537 nouveaux cas sur la semaine du 17 au 23 juillet 2021. Le taux de positivité est de 16,4%.

L'épidémie de COVID-19 poursuit sa brutale accélération 

 

Le nombre de cas positifs continue à augmenter rapidement, passant de 2 257 cas en semaine 28 à 3 537 cas en semaine 29.

La flambée épidémique est désormais réelle avec un impact majeur sur le système de santé. Cette hausse se répercute sur le nombre d'accueils aux urgences, en hospitalisations et en réanimation: le CHUM a atteint un niveau de saturation.

Depuis le début de la campagne de vaccination  en Martinique, 52 334  personnes ont un schéma vaccinal complet (1ere et 2ème doses), soit 16.14% de la population des+ de 12 ans. 

Covid 19
Hospitalisations et surveillance de la mortalité ©ARS

111 décès sont enregistrés depuis le début de l'épidemie en Martinique dont 8 décès sur la semaine du 17 au 23 juillet 2021.

Le variant Alpha reste majoritaire

 

Le taux de positivité et le taux d’incidence étaient supérieurs à leur seuil d’alerte respectifs, pour un recours au dépistage en augmentation. Les personnes âgées de 15 à 44 ans sont particulièrement touchées et 95 % des contaminations sontde nature autochtone.

Le variant Alpha reste majoritaire mais la mise en évidence d’un début de circulation autochtone du variant Delta, laisse craindre une plus large diffusion communautaire.

Le préfet de la Martinique, et le directeur général de l'ARS poursuivent les concertations avec les élus et les acteurs socio-économiques. De nouvelles mesures seront annoncées dans les prochains jours.