Le criminologue Laurent Montet condamné pour escroquerie

justice
Laurent Montet
Le criminologue Laurent Montet invité du journal télévisé du 11 décembre 2014. ©Martinique la 1ère
Laurent Montet qui était intervenu sur différents médias en Martinique à l’occasion de l’affaire de la mort de l'enseignante Francette Pierre Emile en 2014, vient d'être condamné pour escroquerie par le tribunal correctionnel de Troyes.
Invité sur les plateaux de télévision et en radio en tant que criminologue, Laurent Montet a été condamné pour escroquerie par le tribunal correctionnel de Troyes. Il était intervenu sur différents médias en Martinique à l’occasion de l’affaire de la mort de l'enseignante Francette Pierre Emile en 2014.

Il a été condamné pour escroquerie mercredi 27 février 2019 à trois ans de prison ferme, 20.000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction d'enseigner.
Il était poursuivi pour faux et usage de faux, travail dissimulé, pour avoir ouvert une école d'enseignement privé sans déclaration préalable.
 

Les étudiants se retrouvaient avec un diplôme sans valeur


Selon "le Parisien", qui a révélé l'information, cet homme de 46 ans se targuait d'une soutenance de thèse délivrée en Suisse en 2011, alors que son titre de "docteur" n’était pas reconnu en France, tout comme l’école parisienne Forcrim, qu’il a fondée en 2014.

Les étudiants se retrouvaient avec un diplôme sans valeur. Trente d'entre eux s'étaient constitués parties civiles.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live