Crise sociale en Martinique : le blocage du port maritime pénalise les commerces d’alimentation

commerce
Rayon hypermarché / grève
Rayon frais d'un hypermarché vidé, à cause du blocage du port de Fort-de-France par des grévistes (novembre 2021). ©Joseph Nodin
Depuis une semaine, l’entrave du port maritime par des grévistes mobilisés contre le pass sanitaire, l’obligation vaccinale pour les soignants et la vie chère entre autres, impacte les commerces de proximité et la grande distribution, où beaucoup de rayons sont vides.

Au bout de 7 jours de grève, les stocks des commerces d’alimentation sont en souffrance en Martinique. Beaucoup de produits manquent dans les rayons, lesquels ont été vidés par les consommateurs dès le début de la semaine, en prévision de la mobilisation annoncée illimitée.

Cette pénurie de marchandises risque de s’aggraver si les accès de l’infrastructure portuaire restent inaccessibles. C’est en tout cas ce que redoutent les commerçants et la population. Cette dernière est déjà très en colère contre le racket organisé au niveau de certains barrages routiers et l'arrêt momentané des transports en communs.

"Il n'y a pas eu de mot d'ordre de lever des barrages"

(Serge Aribo, membre de l'intersyndicale - dimanche 28 novembre 2021)

Royon vide / consommation / alimentation / hypermarché
Des rayons en souffrance à cause du blocage du port maritime par des grévistes contre notamment le pass sanitaire, l'obligation vaccinale pour les soignants et l'inflation (novembre 2021). ©Joseph Nodin

D’autres denrées de première nécessité manquent également sur les étals des commerces de proximité et dans les hypermarchés.

Ecoutez ce reportage réalisé par Bianca Caréto dans une grande surface de Place d’Armes au Lamentin.

Pénurie de produits alimentaires à cause de la grève (novembre 2021).