martinique
info locale

La CTM envisage l'augmentation de la fiscalité

collectivité territoriale de martinique
Majorité CTM
Une partie de la majorité de l'Assemblée de la CTM (23 novembre 2016) ©Martinique 1ère
Les élus de la CTM examinent 97 points à l'ordre de jour depuis hier (mercredi 23 novembre), dont les orientations budgétaires en 2017. La majorité envisage l'augmentation de la fiscalité. "Ils n'ont pas de projets", ironise l'opposition.
Afin de préparer le budget 2017 et faire face à la diminution de la dotation de l'État, la majorité de l'Assemblée de Martinique envisage d'augmenter la fiscalité : + 5 centimes sur le sans plomb, + 2 centimes sur le gasoil. "Le carburant est moins cher en Martinique que partout ailleurs. Je pense qu'il va y avoir un alignement par rapport à ce qui se passe en Guadeloupe, ni plus, ni moins", déclare Miguel Laventure, le conseiller exécutif, rapporteur du débat sur les orientations budgétaires.

L'octroi de mer, cette taxe applicable à la plupart des produits importés en vigueur sur le territoire, subira aussi une hausse d'environ 0,5 centime.

"Faux problème" dit l'opposition 

Augmenter la fiscalité à cause de la baisse des dotations d'État et de la diminution des fonds européens, c'est un faux problème selon l'opposition. "La baisse de la dotation de l'état est effective depuis 15 ans. Ce n'est pas ça qui empêche de consommer des fonds européens, mais pour consommer des fonds européens il faut des projets. C'est ça le problème. En fait, ils n'ont pas de projet", explique Johnny Hajjar, porte-parole d'EPMN (Ensemble Pour une Martinique Nouvelle).

Pour le reste, les orientations budgétaires s'articulent autour de plusieurs axes : Les énergies renouvelables, l'amélioration de la compétitivité dans les domaines de l'agriculture, du tourisme, la mise en place de la politique des transports, le prolongement du tracé du TCSP et la construction d'un viaduc à Fond Lahaye (Schoelcher).

(Re)voir le reportage de Sangha Fagour et François Marlin.  
Les élus envisagent d'augmenter la fiscalité dans le budget 2017 ©martinique
Les travaux se poursuivent aujourd'hui en direct sur notre site.