Cuba : le Mexique et le Venezuela en renfort pour tenter d’éteindre l’incendie mortel au centre de stockage pétrolier

océan atlantique
Cuba Matanzas incident base superpetroliers
Cuba, Matanzas, l'incendie sur la base des superpétroliers. ©Cubadebate twitter
Des hommes et des équipements sont arrivés du Mexique et du Venezuela pour épauler les services d’incendie cubains. Depuis 4 jours, le sinistre qui s'est déclaré sur la base des superpétroliers à Matanzas (sur la côte nord-ouest de Cuba), n'est pas encore maitrisé.

Quatre réservoirs de produits pétroliers sont déjà partis en fumée. Malgré la stratégie déployée par les autorités cubaines pour tenter de préserver les cuves encore intactes en les aspergeant d'eau, les flammes ont progressé.

Les renforts et les équipements en provenance du Mexique et du Venezuela, sont les seuls à épauler les brigades cubaines. Cuba se contente pour le moment de l’aide de ces deux alliés de l'Amérique latine, même si des offres d’assistance ont été proposées par plusieurs autres pays, y compris les Etats Unis. 

Une situation loin d’être maitrisée

La base des superpétroliers de Matanzas reçoit le pétrole brut, le fioul et le gazole. Ces produits sont stockés dans les 8 réservoirs que compte le site. Ils sont utilisés pour fournir l’électricité à la population.

Cuba les hélicoptères se relaient pour éteindre l'incendie
A Matanzas, les hélicoptères se relaient pour maîtriser l'incendie. ©Cubadebate twitter

Quand le feu s'est déclaré, 5000 personnes ont été évacuées des zones à proximité du site. Les autorités confirment le décès d’un sapeur-pompier, de plus d’une centaine de blessés et 14 personnes sont portées disparues. Mais ce bilan risque de s'alourdir.

Plusieurs blessés ont été soignés pour des brûlures ou l’inhalation de la fumée qui se répand, en formant des nuages toxiques de dioxyde de soufre, d'azote et de carbone.  

Un coup dur pour la grande île

L’incendie a débuté le vendredi 5 aout 2022, à la suite d'un coup de tonnerre qui a déclenché le feu dans l'un des réservoirs de fuel. Puis, la propagation a été rapide. Les autorités locales sont incapables de dire pour l'instant quand est-ce que l'incendie sera maitrisée.

Cuba, les habitants regardent l'incendie
A Cuba, les habitants regardent l'incendie à la base des superpétroliers à Matanzas. ©Cubadebate twitter

Lundi 8 août 2022, la centrale thermoélectrique qui fournit la région ouest de Cuba a été fermée. Dans le pays, les coupures de courant sont récurrentes depuis le début du sinistre. Avec la destruction de ce dépôt de carburant à Matanzas, les cubains s’attendent à une dégradation de la situation générale, déjà "insupportable" pour beaucoup d'entre eux.