Cuba mise sur le retour des touristes sur ses petites îles paradisiaques

monde
Cayo Santa Maria à Cuba
Cayo Santa Maria situé sur la côte nord de Cuba est l'un des rares endroits autorisés à accueillir les vacanciers. ©Facebook
Depuis le mercredi 1er juillet 2020, le gouvernement cubain autorise la venue des touristes. Ils sont obligés de se rendre dans les centres de vacances éloignés des grandes villes. 
Pour éviter toute transmission du Covid-19, le gouvernement cubain empêche tout contact avec la population. Les visiteurs seront placés dans des régions à l’écart des centres-villes.

Chaque touriste va subir à son arrivée un dépistage pour le Covid-19. Seules les personnes dont les tests sont  négatifs pourront poursuivre leurs vacances. 

Les visiteurs seront hébergés dans des hôtels all-inclusive qui se trouvent à Cayo Largo dans le sud de Cuba. et sur la côte nord, à Cayo Coco, Gayo Guillermo, Cayo Cruz et Cayo Santa Maria.
Cayo Largo à Cuba
Les touristes peuvent profiter des plages de Cayo Largo au sud de Cuba. ©icrt

Pas d'échanges avec la population locale
 

À Varadero, péninsule au nord de Cuba, la population locale et les visiteurs n’ont pas le droit de se fréquenter.

Les visiteurs n’ont pas le droit de quitter leur hotel. Les excursions et les balades en voiture de location seront interdites. Les hébergements et les restaurants privés resteront également fermés.

Ce système a déjà été appliqué pendant le régime de Fidel Castro. Les Cubains n’avaient pas le droit d’entrer dans les hôtels. Les dirigeants politiques voulaient protéger la société communiste de toute influence étrangère.
Fidel et le Che jouent au golf
Fidel Castro et Che Guevara jouent au golf, le sport des riches touristes qui fréquentaient Cuba avant la Révolution. ©guardabosquesdecuba
Le gouvernement cubain fait travailler les salariés des hôtels  pendant 7 jours, puis ils ont droit à 7 jours d’isolement à leur domicile.
Les employés des complexes touristiques doivent respecter les règles de la distanciation sociale et porter un masque. Des équipes médicales sont planifiées dans les grands centres qui accueillent les visiteurs.
 

Pas de touristes américains


50.000 nouveaux cas de Covid-19 sont déclarés quotidiennement aux États-Unis.  Le virus circule de nouveau activement en Floride, au Texas, en Arizona ou en Californie.
Les voyageurs américains et les Cubains qui vivent aux États Unis n’ont pas le droit d’atterrir à Cuba à cause du taux élevé du Coronavirus.

On ne sait pas encore quelles sont les compagnies aériennes qui vont reprendre les liaisons avec Cuba. Ses frontières sont ouvertes depuis le premier juillet.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live