De nouveaux échouages de sargasses sont prévus sur les côtes de Martinique

mer
Algues sargasses / François
Algues sargasses au lieu dit "Forcat", au François (17 août 2022). ©Christine Cupit
Selon le dernier bulletin sur les sargasses émis par Météo France en Martinique, il y a un fort risque d’échouements des algues brunes ces prochains jours (27 ou 28 août 2022). Les zones du Nord Atlantique, Sud Atlantique et le Diamant seront surtout concernées.

Selon Météo France, les détections des bancs de sargasses sont nombreuses. Les algues ont été repérées jusqu'à 200 kilomètres à l’est de l’arc Antillais, dans l’Océan Atlantique.

Les courants sont favorables à une progression vers les îles de la Caraïbe. Tout l’archipel est concerné par les échouages de sargasses.

Prévision sargasses
Météo France annonce une forte probabilité d'échouages des sargasses sur la façade Atlantique de la Martinique et au Diamant. ©Météo France

Autour de la Martinique, le risque est permanent. Ce sont toujours les mêmes zones qui sont menacées par les radeaux, notamment la façade Atlantique de l'île, surtout le Robert et le Diamant.

Dans le canal de Sainte Lucie, les immenses plaques de sargasses sont à la dérive. Selon les calculs, les côtes de la Martinique ne seront pas épargnées.

Bancs de sargasses
Les bancs de sargasses détectés par Météo France Martinique. ©Météo France

Cette tendance se poursuivra pour les deux prochaines semaines. Météo France affirme que les radeaux vont continuer à arriver du Sud-Est, en provenance de la Barbade.

Les données des satellites, analysées par Météo France

La détection et la localisation des radeaux de sargasses sont réalisées par télédétection à moyenne et à haute résolution. L'acquisition et le traitement des données satellites sont réalisés par Météo France.

Le risque d’échouement est estimé, sur une échelle de "faible" à "très fort", à partir de la prévision de dérive et du nombre de bancs de sargasses qui se trouvent dans la zone de surveillance littorale identifiée.