publicité

Carnaval Martinique

rss

Le "déboulé" du Lamentin attire des milliers de participants et de spectateurs

La ville du Lamentin a lancé hier soir (samedi 13 janvier) ses festivités carnavalesques par un "déboulé" dans ses quartiers et sections. Un public de tout âge est venu découvrir cette manifestation carnavalesque au rythme de deux orchestres de rues de Guadeloupe et de Martinique.

un rythme musical soutenu pendant les 13 kilomètres du parcours. © JCS
© JCS un rythme musical soutenu pendant les 13 kilomètres du parcours.
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
Il s’agissait d’une première alliant carnaval et santé. L’association Nou Pa Sav’  et le collectif des opérateurs de rues de Martinique en accord avec la ville du Lamentin ont organisé un grand déboulé sur un parcours de 13 kilomètres. L'itinéraire emprunté  passait par la place du Calebassier, les rues du centre-ville, ainsi que les routes jusqu'à Place d'Armes et Acajou.
Le dress code du déboulé. Etre en blanc et jaune (ou or) pour la coiffe, © JCS
© JCS Le dress code du déboulé. Etre en blanc et jaune (ou or) pour la coiffe,
Plusieurs milliers de personnes ont défilé dans les rues du Lamentin et de ses sections aux rythmes des orchestres de rues jumelles Chenn’ La de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe et Nou Pa Sav’ du Lamentin en Martinique.

Cette manifestation organisée pour la première fois en Martinique a attiré un public de spectateurs poussés par l'envie de voir à quoi ressemble un déboulé (marche rapide et cadencée). Le concept du "déboulé" que l'on trouve en Guadeloupe et qui constitue un véritable phénomène populaire des "group à po" a attiré un public considérable au Lamentin.

Voir les images du déboulé dans le centre-ville du Lamentin

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play