publicité

Débrayage à L’Acise Samusocial Fort-de-France : des salariés inquiets pour leur avenir

L'Acise Samusocial est en redressement judiciaire depuis le 12 mars dernier. À l'appel du syndicat CGTM-FSM, des agents ont débrayé, ce mercredi 18 juillet 2018. Ils sont inquiets pour leur avenir et dénoncent le manque de communication de la part de leur direction.

le bâtiment de l'Acise Samusocial à Fort-de-France © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère le bâtiment de l'Acise Samusocial à Fort-de-France
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
L’Acise, association loi 1901 œuvrant dans le soutien aux grands exclus, prend le label "Samusocial Fort-de-France" en 2006. Ses équipes interviennent auprès des personnes en situation de grande exclusion dans la rue et proposent un hébergement d’urgence et de stabilisation.

La structure est en redressement judiciaire depuis le 12 mars 2018. Un administrateur judiciaire a été nommé. Afin de redresser la situation, et pérenniser une centaine d'emplois, un plan de licenciement a été envisagé. Il prévoit cinq licenciements et trois départs volontaires.

Ce mercredi 18 juillet, les agents affiliés au syndicat CGTM-FSM ont observé un débrayage.
Ils dénoncent le manque de communication de la part de la direction.

Voir vidéo pour entendre, les points de vue de la direction et du syndicat CGTM-FSM (Reportage Delphine Bez et Marc Balssa)
Acise débrayage du personnel
Les salariés affiliés au syndicat CGTM-FSM se sont rendus dans les différents sites de l'Acise ce mercredi matin. Une opération pour informer et mobiliser les autres salariés de l'Acise Samusocial. 1 531 945 284

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play