Début de l'Euro de football: Quelles attentes autour de l'équipe de France?

football
Equipe de France de foot
©Facebook FFF

Ce mardi15 juin, l’équipe de France de football fait son entrée au championnat d’Europe des nations face à l'Allemagne. Un match phare tant les deux formations disposent de talents. Nous avons interrogé des techniciens du football martiniquais à propos de l'entrée en lice des Bleus.

Un statut de favori, voilà l’étiquette de l’équipe de France pour cet Euro. La bande à Deschamps, le sélectionneur français, a pour ambition de remporter son 3e sacre européen après 1984 et 2000.

Si la mission et son objectif sont connus, ce tournoi difficile avec dès le premier match une opposition de taille face à la Mannschaft à Munich. La compétition sera suivie avec grand intérêt par le public, côté français il y a l’effet Benzema et les espoirs placés dans le potentiel offensif des Bleus. Que faut-il attendre de cette entrée en lice des Bleus?
 

Il faut s'attendre à un match très disputé mais je pense à une grosse entame de la compétition par les deux équipes. La France ne va pas calculer et voudra se positionner pour la qualification dès ce premier match…Le groupe est prêt car il y a le vécu Mondial 2018 et malgré un renouvellement d'une partie du groupe, l'ossature est encore présente. On espère par contre qu'il n'y aura pas d'excès de confiance… Benzema, c'est incontestablement un atout, mais il devra s'intégrer au groupe et gérer la pression suscitée par son retour… Je ne dirai pas qu'il faut craindre l'Allemagne, je dis qu'il faudra que les Français soient sérieux et vigilants et qu'ils respectent cette équipe qui en fera de même pour eux.

Yannick Desmontils, cadre technique Eveil des Trois-Ilets.

 

Le très attendu trio offensif des Bleus...

 

Beaucoup d’attente et d’espoir sur cette entrée en lice car après 1998, il y a eu la victoire à l’Euro en 2000 donc on pense à l’histoire… ça devrait être un Euro joueur, plaisant à voir et on espère qu’on aura une équipe de France qui répondra aux attentes du public…Même si le football n’est pas une science exacte, on ne peut qu’espérer que l’équipe arrive avec un état de forme, un état d’esprit de conquérants pour aller chercher cette victoire finale même si on sait qu’un Euro est encore plus difficile à jouer qu’un Mondial. Le premier match est important et l’Allemagne fait craindre un peu les français, ce premier match c’est du 50/50… Tous les amoureux du football attendent de voir s’exprimer ce trio M’Bappé, Griezmann, Benzéma en espérant que la mayonnaise prenne pour réussir le premier match.

Guy-Michel Nisas, entraîneur de la

Samaritaine

Equipe de France de foot
La phase de préparation est terminée, place aux choses sérieuses ©Facebook FFF

 Sortir d'abord du groupe de la mort

 

Les 26 Bleus partent donc en mission dans le groupe F présenté comme celui de la mort. Avant de penser au titre, il faudra penser à se qualifier pour les 1/8e de finale

L’équipe de France entre en lice face à un ténor européen qui a toujours bien figuré dans les rendez-vous internationaux. C’est une grosse équipe avec de fortes individualités, la France est dans un groupe difficile avec l’Allemagne, le Portugal de Ronaldo et la Hongrie. La France avec Benzema, c’est un atout et il y a de grosses attentes sur cette équipe après le titre mondial de 2018. Benzema est un joueur d’équipe qui permettra à des joueurs comme Dembélé, M’Bappé ou Griezmann d’évoluer sereinement. Ne pas oublier que la France a aussi un secteur défensif de niveau mondial renforcé par N’Golo Kanté. Cela dit si collectivement la France est prête, reste à faire prendre la greffe Benzema et fait figure de favori. La France en tous cas n’a pas le choix et doit réussir son entrée en jouant à son niveau et en respectant son adversaire.

Lionel Victoire, cadre technique de l’Eclair et de la Relève lamentinoise

 

Deschamps et Benzema
Rappelé par Didier Deschamps, Karim Benzéma devra supporter la pression pour réussir son Euro ©Facebook FFF

 

Entame de tournoi avec un choc entre nations de niveau mondial

Ne pas tomber dans l’euphorie générale et faire attention aux pièges du 1er tour, les M’Bappé, Benzema, Varane, Pavard ou Tolisso sont prévenus. Le sélectionneur allemand Joachim Löw devrait aligner un milieu de terrain de très haut niveau avec Kimmich, Kroos et en attaque Gnabry et Havertz

Il faut s’attendre à une entrée compliquée des Bleus face à une équipe allemande solide dans les grands rendez-vous face à une équipe française donnée favorite. L’Allemagne a de quoi faire déjouer la France et l’opposition sera ardue et tactique. Il faut aussi s’attendre à ce que la France ne craint personne et va faire le jeu, ils ont les joueurs pour ça… Sur l’arrivée de Benzema, ça va redistribuer les rôles mais un joueur de ce niveau, c’est énorme car s’il arrive à évoluer à son niveau, ça va faire des dégâts.

Mario Bocaly, sélectionneur de la Martinique

Le comportement des joueurs français sera scruté et analysé dans les détails pour ce premier match avec beaucoup d’espoirs. La fièvre bleue semble là, reste à voir le comportement du groupe à Munich face à un autre favori de l’épreuve.