Début de pénurie de carburants en Martinique en raison du blocage de la raffinerie par des transporteurs mécontents

consommation
File d'attente de véhicules
File d'attente de véhicules à proximité des stations d'essence à Fort-de-France. ©Martinique la 1ère
Les stations-service commencent à fermer les unes après les autres en raison du blocage de la raffinerie par des transporteurs en lutte contre la hausse du prix du gaz.

Aujourd'hui (jeudi 14 octobre 2021), les gérants de stations-service font les frais du blocage de la raffinerie par des transporteurs après l'échec d'une rencontre à la préfecture.

Nous assistons à des scènes habituelles où les automobilistes prennent d'assaut les stations qui se vident les unes après les autres. Des stations qui ne sont pas approvisionnées du fait du blocage devant la Sara (Société Anonyme de Raffinerie aux Antilles) au Lamentin.

(Re)voir la déclaration d'un employé de station-service lors de notre journal de la mi-journée.

Le Comité Citoyen du Sud de Martinique (connu pour ses actions en matière d’eau potable), avec le soutien de 3 organisations syndicales de transport de marchandises et de produits dangereux (STMD, TRTM, et SMT UNOSTRA Martinique) "appellent la population à "revendiquer l’application d’un gel immédiat du prix de la bouteille de gaz de 12,5kg, à 20 euros".   

Depuis le 1er octobre dernier, ce gaz domestique est vendu 30,56 euros, soit +1,21 euros par rapport au mois précédent, où il s’affichait à 29,35 euros.

Navettes maritimes arrêtées

Suite au blocage de la SARA, la direction des Vedettes Tropicales informe son aimable clientèle que le service de navettes sera interrompu à compter du Vendredi 15 octobre 2021 et ce,  jusqu’à nouvel ordre.

Direction de la société Vedettes Tropicales