Déconfinement : l'accès aux plages de Martinique suspendu à la décision du tribunal administratif

coronavirus
Plage de Martinique
Plage déserte pour cause de confinement en Martinique. ©Marc-François Calmo
L'arrêté préfectoral interdisant l'accès aux plages de Martinique était attaqué samedi 16 mai 2020 devant le  tribunal des référés par deux avocates. Le délibéré sera rendu lundi 18 mai 2020. En attendant les nombreux amoureux de la plage et de la mer devront encore prendre leur mal en patience.
Ce matin (16 mai 2020) l'arrêté préfectoral du 11 mai 2020 interdisant l'accès aux plages et en particulier de la navigation nautique et des activités sportives était examiné par le tribunal administratif de Martinique.

A la demande de plusieurs professionnels du nautisme représentés par deux avocates, Me Alexandra Chalvin et Me Alyzé Apiou-Quenehervé avaient en effet déposé un référé-liberté au greffe de ce tribunal pour rendre libre l'accès aux plages de Martinique aux fins d'accéder à la navigation nautique et les activités sportivdes de la plage. 

La question principale examinée par les juges des référés porte notamment sur "les conditions d'entrée en Martinique par voie maritime et encadrant la pratique des activités nautiques dans les eaux bordant la Martinique dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19".

Les deux avocates soulignent également que la spécificité de la Martinique et des Outre-mer n'est pas prise en compte par l'arrêté préfectoral.

Des conditions qui portent, selon les deux avocates, atteintes "aux libertés fondamentales" et qui ne trouvent selon elles "aucune justification dans la crise sanitaire désormais contrôlée en Martinique". 

La décision du tribunal administratif sera rendue ce lundi 18 mai 2020 dans la journée. 

Pour rappel, les élus des communes de Martinique ont refusé la réouverture des plages. Le préfet avait proposé une possible ouverture sur la tranche horaire allant du lever du jour à 11 h du matin.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live