Déconfinement : le centre international de séjour de Fort-de-France entre inquiétudes et espoirs

tourisme
CIS Fort-de-France
Le centre international de séjour de Fort-de-France existe depuis 12ans ©CIS
L'activité tourne au ralenti au CIS (Centre International de Séjour de Fort-de-France). Les effets de la crise sanitaire du Covid 19 sont visibles. Le manque à gagner est de 400 000 euros. Le chomage partiel touche 16 personnes. L’avenir s’annonce sombre si des mesures ne sont pas prises. 
Implanté depuis 12 ans en Martinique à la ZAC de l'Etang Zabricot à Fort-de-France, le CIS, (Centre International de Séjour) vit une crise majeure. Cette structure dont l'essence est le tourisme social, l'accueil de groupes culturels et les associations sportives est contrainte de revoir son tableau de marche.

La pandémie de COVID-19 remet en question le développement des affaires. Le plan de relance présenté le 14 mai par le Premier ministre Édouard Philippe, ne répond pas entièrement à la demande des acteurs du secteur touristique.

L’avenir du CIS s’annonce sombre si des mesures ne sont pas prises. Le manque à gagner pour l’heure est de 400 000 euros.

Gilles Michel directeur du CIS


Sur les 20 salariés de l'entreprise, quatre personnes assurent régulièrement la permanence en respectant le protocole sanitaire en vigueur. Tous les autres (80 % du personnel) sont en chomage partiel.

CIS Fort-de-France
La structure accueille les congrès et séminaires dans sa formule de tourisme social ©CIS

Un avenir en pointillé


Un service de repas à emporter a été mis en place. Mais le redémarrage reste timide. L'activité n'a pas encore totalement repris dans la zone de l'Etang Zabricot à Fort-de-France.
 
La date du 2 juin est attendue vivement pour prétendre à une  reprise d' activité normale. Reste que beaucoup de questions plânent sur l’avenir de la structure.
Un futur qui s'inscrit en pointillés et n’incite guère à l’optimisme de l'aveu même du directeur du CIS. La crise sanitaire a vu également l'annulation ou le report de bon nombre de manifestations sportives et culturelles.
CIS Fort-de-France
©CIS
En dehors des séminaires et congrès, le CIS faisait en grande partie son chiffre d’affaire sur deux compétitions sportives phares :  le tour des yoles rondes et le tour cycliste.

Les responsables de la structure hôtelière se veulent tout de même rassurants, ils veulent encore croire au sursaut citoyen mais aussi aux pouvoirs politiques actuels pour la poursuite d'activité du premier centre International de séjour de la Caraibe.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live