Déconfinement : les déstockages automobiles plus modestes en Martinique qu'en France

automobile
Véhicules neufs
Véhicules neufs en vente sur un parking. ©Pixabay
Des remises sur les voitures neuves et d’occasions sont proposées en ce moment par les concessionnaires et les distributeurs, pour tenter d’écouler le stock accumulé durant le confinement. Mais ces rabais sont beaucoup plus mesurés que dans l’hexagone.
Au lendemain du confinement, concessionnaires* et distributeurs* automobiles essayent d’écouler le stock accumulé durant deux mois. Si en France continentale les remises peuvent atteindre jusqu’à -45% du tarif chez les mandataire*, en Martinique, ces offres sont plus modérées dans les garages.
 

Stratégie différente d’une enseigne à l’autre


Martinique Automobiles, a lancé dès le vendredi 15 mai 2020 ses "10 jours chrono", en promettant sur la page Facebook de l'entreprise, "des remises exceptionnelles jamais vue".
Mais la direction préfère rester discrète sur les efforts qu’elle est prête à consentir en fonction du modèle choisi, de la finition, ou des conditions de reprise de l’ancien véhicule.
 

Des remises modulées


Un peu plus loin, au Lareinty, Peugeoit et BMW, les deux concessionnaires voisins ne sont pas en reste.
D’un côté, la marque symbolisée par un lion, a décidé de jouer sur le coût de l’argus des anciennes voitures de ses clients potentiels pour moduler les rabais, assortis de réductions, mais sur des modèles intermédiaires.
 

Ventes flashs


Et de l'autre, le concurrent allemand a affiché une vente flash de 48h ce week-end (15 et 16 mai), sur des secondes mains.
 

"Faciliter l’acquisition"...


Le distributeur Auto GM, à Acajou, avec près d’une dizaine de marques en portefeuille, reconnaît qu’il a un stock sur les bras à liquider. "L’offre sera supérieure à la demande après un début d’année en demi-teinte" confie Eric Benavente, directeur du pôle AGM.
 

Nous avons besoin de retrouver un niveau d’activité en adéquation avec nos stocks.
Notre principal objectif c’est de faciliter l’acquisition avec des solutions de financement comprenant mensualités offertes et report d’échéances, et ce afin de soulager la trésorerie immédiate des acheteurs.


Sur la table, des offres packagées avec contrat d’entretien, extension de garantie...bref, tout ce que les commerciaux identifient comme "bonnes affaires".
 

Tout se négocie !
(Un vendeur de berlines allemandes)

Showroom automobiles
Showroom du pôle AGM ©Cap Facebook AutoGM

Anniversaire prolongé


Quant à Centre-Auto à Place-d’Armes, selon nos informations, il n’y a pas de grosse campagne prévue pour l’instant, en dehors d’une image promotionnelle diffusée sur Facebook et des panneaux (4x3).
Ces annonces font encore allusion à l'offre anniversaire du site (en décembre 2019), promettant des cadeaux "chaque semaine", en plus des tarifs négociés, et ce, au moins jusqu’au 20 juin 2020.
 

Des ristournes "raisonnables"


Une chose est sûre, les consommateurs ne doivent pas s’attendre à des destockages massifs chez ces concessionnaires et distributeurs, avec des prix cassés plafonnant jusqu'à -45%, contrairement aux pratiques des mandataires de la profession.
Concessionnaire, distributeur ou mandataire ?

* Une concession automobile vend des véhicules de la marque avec laquelle il a signé un contrat, c'est-à-dire le concédant. La majorité des véhicules vendus dans une concession sont neufs et achetés directement auprès de l'enseigne.

* Un distributeur automobile propose des modèles neufs ou d’occasion, et un large choix de marques de voitures.

* Un mandataire automobile est un intermédiaire qui agit pour le compte de particuliers, auprès de concessionnaires-distributeurs.
Ce mandataire achète des véhicules neufs ou d'occasion à un prix avantageux, négociés avec les concessionnaires, parfois lors de déstockages, pour ensuite en faire profiter à l’acheteur final.
Les volumes de commandes à l'année permettent en général des tarifs attractifs.