Les masques chirurgicaux sont introuvables dans les hypermarchés et les pharmacies de Martinique

santé
Masques chirurgicaux
Masques chirurgicaux ©D.R
La vente massive de masques chirurgicaux dans les grandes surfaces et les pharmacies, n’est toujours pas effective en Martinique, à la veille du déconfinement. Le gouvernement avait pourtant annoncé une mise sur le marché à compter du 4 mai 2020.
Les officines et les hypermarchés attendent encore les stocks massifs de masques chirurgicaux promis par le gouvernement depuis le 4 mai dernier. Un tarif à l’unité plafonné à 0,95 euro a déjà été fixé.
Mais une semaine après l’annonce, les cargaisons ne sont toujours pas disponibles.
 

Des commandes en souffrance


D’après nos informations, des commandes ont bien été passées par les hypermarchés, en revanche ces commerçants disent ne pas maîtriser l’acheminement.

Les quelques masques dont nous disposons pour l’instant, sont réservés au personnel. Il en est de même pour la plupart des pharmaciens, lesquelles approvisionnent d’abord les soignants.

(Un membre de la grande distribution).


Les pharmaciens attendent eux aussi


Du côté des officines, c’est aussi l’attente. Selon le président du syndicat de la profession (Douglas Bravo), des masques chirurgicaux en petites quantités sont prévus dès ce 11 mai. 

Entre 5 et 10 boîtes par pharmacie, destinés en priorité aux personnels de santé qui veulent compléter leurs dotations d’Etat, et aux malades les plus fragiles (...).
Les masques en tissus arrivent fin mai, à partir du 25. Pour l’instant nous n’avons pas de quantité précise, puisque la filière est entrain de s’organiser.


Le recours aux masques artisanaux


Face à ces soucis d’apprivoisement et de distribution, la préfecture de Martinique encourage au nom de l’État, la fabrication de masques artisanaux "dans la perspective du déconfinement".

(...) Le préfet de Martinique s’engage aux côtés des acteurs du territoire pour (...), soutenir les initiatives locales (...), mutualiser les moyens (...), garantir l’accès de tous les martiniquais à un masque de protection.
 

(Communiqué de la préfecture - 5 mai 2020)


Des masques en tissu...aux normes


Les 6 et 7 mai 2020, des matinées conseils ont été organisées à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, à l’intention des porteurs de projets. L’objectif était de rendre accessibles toutes les normes de fabrication, afin de "garantir le niveau de protection des masques".

Le prix de cette production locale est plafonné lui, à 5€ pièce. Ces masques devraient être distribués "aux plus précaires, en lien avec les mairies, conformément aux annonces du premier ministre (distribution prise en charge à hauteur de 50%)".

Les grandes surfaces tablent sur une livraison complète, aux alentours de la fin de ce mois de mai.