martinique
info locale

La délinquance routière sera plus fortement réprimée en Martinique

justice
Police contrôle routier
opération de contrôles routiers mardi 16 janvier 2018 à Schoelcher ©Martinique 1ère
Franck Robine, le préfet a instauré mardi 16 janvier, un nouveau barème de suspension administrative du permis de conduire au vu du relâchement du comportement des usagers. En cas d’alcoolémie, de consommation de stupéfiants et d'excès de vitesse, les sanctions seront deux fois plus dures.
"Il y a trop de morts sur nos routes, je veux cogner fort" c'est en ces termes que Franck Robine, le préfet de la Martinique a annoncé le nouveau barème de suspension administrative du permis de conduire. 

Stopper l'hémorragie routière


Le nombre d'accidents-corporels a augmenté de 27% en 2017. Trente personnes ont perdu la vie l'année dernière. Lors du contrôle routier du mardi 16 janvier 2018 à Schoelcher, 57 infractions ont été enregistrées. On dénombre 33 excès de vitesse, 06 infractions pour le non-port de la ceinture, et 11 pour usage du téléphone. 

À partir du mardi 16 janvier les sanctions seront deux fois plus dures. Les services de l'État ont instauré un nouveau barème de suspension administrative au vu du relâchement du comportement des usagers, se caractérisant par l’alcoolémie, la consommation de stupéfiants et les excès de vitesse. 

(Re)voir le reportage de Sophie Loneté et Marc Balsa 

Publicité