Les dépôts de candidatures se poursuivent en préfecture

élections
Préfecture de la Martinique
La préfecture de la Martinique. ©PPF
Cinquième jour de dépôt des candidatures en préfecture pour les candidats aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Plusieurs candidats ont d'ores et déjà sauté le pas et attendent désormais leur récépissé définitif. 
Le pas est léger et le visage détendu. Sa sacoche en main, Hugues Toussay quitte à peine le bâtiment de l'administration. "Tout est bouclé", dit-il. Il vient de déposer sa candidature pour la liste "Liannaj pour le Diamant" aux élections municipales du 15 mars 2020. Il s'agit de sa toute première candidature en tant que tête de liste.
Candidat Hugues Toussay à la préfecture
Hugues Toussay (RDM) a déposé sa liste en préfecture. ©PPF
"Si on vient dès la première semaine, c'est que nous avons une liste qui est déjà bouclée depuis un moment avec des colistiers qui sont prêts. Et puis ça nous permet de faire toutes les vérifications en cas de complément d'information, on a le temps de se retourner", ajoute-t-il. 
 

Plusieurs dizaines de candidats 


La préfecture ne divulgue pas le nombre de listes pour l'instant. Difficile donc de connaître le nombre exact de passages durant cette toute première semaine de dépôt de candidature. Mais il serait plusieurs dizaines à avoir effectué la démarche.Selon nos informations, certains candidats étaient impatients lundi (10 février 2020) et sont arrivés avant même l'ouverture des services à 8h30. Puis en cours de semaine, le passage à l'accueil s'est fait au compte-gouttes. 

"Il n'y a pas pléthore de candidat en ce moment donc il n'y avait pas de bousculade ni de pression", confirme Hugues Toussay qui était le seul visiteur de l'après-midi (jeudi 13 février 2020), au bureau de la réglementation générale, des élections et de la circulation de la préfecture.

Les candidats doivent récupérer tous les documents nécessaires en ligne, sur le site de la préfecture, les remplir et ramener toutes les pièces complémentaires. Une procédure qualifiée de "simple" par Camille Marlet, tête de liste d’Union pour la réussite de Saint-Joseph qui était déjà candidat en 2014 et 2008.
"À chaque fois, j'ai déposé très tôt", assure-t-il. "J'avais déjà mes colistiers, donc ça ne me posait pas problème", poursuit-il.
Candidat Camille Marlet à la préfecture
Camille Marlet (DIV) de passage à la préfecture pour sa candidature. ©PPF
"On a une équipe derrière, nous avons fait les choses de manière très minutieuse avec les textes à l'appui, donc nous n'avons pas eu de complément d'informations ni de documents complémentaire à rapporter. On attend le délai des quatre jours pour acter cette candidature", assure Hugues Toussay.
 

Déposer tôt, une stratégie ?


Pour d'autres candidats, une deuxième visite a été nécessaire afin de ramener un complément de pièce. Un contretemps qui incite à ne pas trop repousser le passage auprès des services de l'État. En effet, "plus le dépôt des candidatures sera tardif, plus les éventuelles difficultés liées à ces candidatures seront difficiles à résoudre (insuffisance de certaines informations, absence d’un document ou de la signature de l’un des candidats...)", selon le mémento du candidat fourni par le ministère de l'Intérieur.

Plus d'une centaine de candidats ont annoncé leur participation aux élections municipales du 15 et du 22 mars 2020. Ainsi, les dépôts de candidatures vont donc se poursuivent les prochaines semaines jusqu'au jeudi 27 février 2020 18 heures, dernier délai.