Dépression tropicale : une perturbation est sous haute surveillance sur l'arc antillais

intempéries
La cate du NHC
La position du phénomène selon les spécialistes américains du NHC. ©NHC
La présence de vents tourbillonnaires depuis hier soir (lundi 20 juillet 2020) fait craindre l'arrivée d'une première dépression tropicale entre l'Afrique et les Antilles. La perturbation reste sous haute surveillance. 
Depuis hier soir (lundi 20 juillet 2020) une zone de basse pression associée à des averses et des orages, située à mi-chemin entre l’Afrique et les Petites Antilles continue de s’organiser d'après le site National Hurricane Center de Miami, aux États-Unis.

Il s’agit de la première dépression de la saison 2020 qui se forme dans l’atlantique et qui pourrait atteindre les petites Antilles dans les jours à venir. Les 6 premières s’étant formées dans le bassin Caraïbe.
 

Une possible tempête tropicale Gonzalo 


Cette dépression tropicale, si elle s’intensifie, deviendrait la tempête tropicale Gonzalo dans les jours à venir.

Cependant quelle que soit l’évolution de la situation au cours des prochains jours, les conditions pour une intensification seront moins favorables d’ici au prochain week-end.

À noter que nous avons déjà connu un petit ouragan nommé Gonzalo en 2014 qui est resté dans quelques mémoires à Saint-Martin, mais celui-ci n’ayant fait aucun dégât dans les îles des Caraïbes ni touché les côtes américaines, son prénom est donc réutilisable cette année.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live