martinique
info locale

Les députés Manin et Letchimy obtiennent le gel des suppressions de postes et le report des épreuves du bac en Martinique

élections
Josette Manin et Serge Letchimy
Les députés martiniquais Josette Manin et Serge Letchimy à l'assemblée nationale. ©Outre-mer la 1ère
Les élus martiniquais ont obtenu la suspension des suppressions de postes annoncée, et le report de la première phase des épreuves du bac, qui n’ont pu avoir lieu en janvier pour cause de grève.
Les députés Josette Manin et Serge Letchimy reçus par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education Nationale. Après les parlementaires guadeloupéens, les élus martiniquais sont venus, à leur tour, évoquer avec le ministre, la grève des enseignants qui dure maintenant depuis plusieurs semaines.

Ils ont obtenu les mêmes garanties que les Guadeloupéens : la suspension des suppressions de postes annoncée (dans l’attente d’études sur place pour préparer la rentrée 2020). Autre avancée, une concertation sur le report de la première phase des épreuves du bac, qui n’ont pu avoir lieu en janvier pour cause de grève. Écoutez les réactions des deux parlementaires.
Les députés Manin et Letchimy obtiennent le gel des suppressions de postes d'enseignants et le report des épreuves du bac en Martinique.

Les syndicats n'ont pas la même lecture


"La réalité est bien plus inquiétante", selon les membres de l'intersyndicale reçus mercredi par les inspecteurs généraux, présents en Martinique, "la douche est glacée".

"En effet, la suspension de la suppression des postes n'est valable que jusqu'à la parution du rapport des Inspecteurs Généraux dans 15 jours.
Cela signifie qu'en fonction de la teneur de ce document, cette suspension sera confirmée ou annulée. Aucune certitude en somme.

Quant au report des E3C (
épreuves communes de contrôle continu), il concernerait la France dans son entier mais l'académie de la Martinique présentera un projet de calendrier qui sera soumis à l'arbitrage du ministère. Là aussi, aucune maîtrise du calendrier".

Tous appellent à la mobilisation jeudi 13 février 2020, dès 8h à la maison des syndicats à Fort-de-France.