Des "beautés fatales" envahissantes menacent des arbres et des plantes de Martinique

nature
Jardin tropical
Jardin tropical dans un hôtel du sud Martinique. ©Martinique la 1ère

La jacinthe d'eau, le tulipier du Gabon, ou encore le bambou, ces espèces ont une chose en commun, elles viennent d'ailleurs, et menacent notre diversité locale. La DEAL lance une campagne contre ces "espèces exotiques envahissantes". 

Avec sa magnifique fleur couleur lilas, la jacinthe d'eau semble totalement inofensive. Pourtant, elle est une véritable menace pour la biodiversité locale. 

Jacinthe d'eau
La jacinthe d'eau. ©Pixabay


Comme elle, de nombreuses espèces venues d'ailleurs se sont installées au fil des années, au point de vouloir prendre toute la place. La DEAL lance une campagne contre ces "espèces exotiques envahissantes" (EEE).

Plante envahissante
Plante envahissante de Martinique. ©Martinique la 1ère

Au total, 107 d'entre elles ont été listées en Martinique. Un arrêté ministériel de 2019, interdit même désormais de vendre ou de posséder l'une d'entres-elles.

(Re)voir le reportage de Delphine Bez et Marc Balssa. 

C'est une très belle fleur, mais elle n'a pas de compétiteur, elle n'a pas de prédateur comme toutes les espèces exotiques envahissantes, ce qui fait qu'elle se repend dans tous les milieux naturels sans problème. En fait, elle supplante toutes les espèces indigènes qui ne peuvent pas survivre parce qu'elle recouvre tout. Donc elle étouffe les autres espèces qui ne peuvent pas disposer de lumière et de pollinisateur.

Clarisse Courty, chargée de mission EEE à la Deal

Plante envahissante
©Martinique la 1ère